•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charge virale en baisse à Saskatoon contrairement à North Battleford et à Prince Albert

Le système de traitement par rayons ultraviolets utilisé dans l'usine de traitement des eaux usées de la ville de Saskatoon.

Selon les chercheurs, Saskatoon a eu le pic de la petite vague associée au sous-variant Omicron BQ.1, alors que les deux autres villes n'ont pas encore atteint leurs pics respectifs.

Photo : Ville de Saskatoon

La charge virale de la COVID-19 dans les eaux usées de Saskatoon a diminué pour la troisième semaine consécutive, alors que celle de North Battleford et de Prince Albert est en augmentation.

Selon le rapport le plus récent des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan publié le 5 décembre, la charge virale liée à la COVID-19 a diminué de 54,3 % dans les eaux usées de Saskatoon.

Il s’agit de la troisième diminution successive de la charge virale observée pour la Ville des Ponts. Par ailleurs, elle arrive au 29e rang des valeurs les plus faibles observées au cours de la pandémie, précise le rapport hebdomadaire.

Cette diminution de la charge d'ARN virale indique une réduction des infections par le SRAS-CoV-2 à Saskatoon, notent les chercheurs.

Niveau de COVID-19 élevé à North Battleford et Prince Albert

Le rapport fait état d'une augmentation de 153,6 % de la présence de la COVID-19 dans les eaux usées de North Battleford.

Les chercheurs de l’Université de la Saskatchewan expliquent que la charge d'ARN virale démontre que l'infection par le SRAS-CoV-2 à North Battleford est supérieure à la valeur enregistrée la semaine précédente et doit être surveillée.

Quant à Prince Albert, la charge virale dans ses eaux usées est également en hausse et a augmenté de 81,3 %.

Les chercheurs font remarquer que les infections par le SRAS-CoV-2 ne diminuent pas encore dans cette ville.

Saskatoon, qui est normalement en avance sur les deux autres villes, a eu le pic de la petite vague associée au sous-variant Omicron BQ.1, alors que les deux autres villes n'ont pas encore atteint leurs pics respectifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...