•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Musée canadien de l’histoire : une première femme francophone PDG et une vision renouvelée

Montage photo du Musée canadien de l’histoire et de Caroline Dromaguet.

Caroline Dromaguet, PDG du Musée canadien de l’histoire.

Photo : Radio-Canada

Les Musées canadiens de l’histoire (MCH) et de la guerre (MCG) ont enfin une PDG : Caroline Dromaguet. Première femme francophone à occuper ce poste, elle chapeautera le renouvellement des orientations stratégiques des MCH et MCG.

Le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, a annoncé lundi la nomination de Mme Dromaguet à la barre des deux institutions, pour un mandat de cinq ans.

Caroline Dromaguet, qui s’est jointe à la Société du MCH en 1998, accueille avec beaucoup d’enthousiasme l’officialisation de son titre.

Cette dernière, qui a notamment été gestionnaire des expositions et des initiatives stratégiques du MCH et du MCG, occupait le poste de manière intérimaire depuis octobre 2020, suite au départ en congé maladie puis à la retraite, en avril 2021, de Mark O’Neill.

En août dernier, un rapport produit par la firme BDO mettait en évidence une crise de confiance opposant les employés du Musée à l’équipe de gestion en place.

La nouvelle PDG est consciente de la nécessité de rétablir un climat de confiance, tant à l’interne qu’avec le public.

Elle affirme que plusieurs efforts ont été consentis dans les derniers mois pour assainir le climat de travail : écoute des membres du personnel, prise en compte d’une étude portant sur l’évaluation des effectifs, dont les résultats ont été rendus publics, et divers outils, incluant un cadre de valeur axé sur le respect, énumère-t-elle.

À ces nouvelles lignes de conduite s'ajoutent de nouvelles orientations stratégiques que les Musées s'apprête[nt] à dévoiler.

« Ces orientations stratégiques vont être axées sur l’innovation, le droit des peuples autochtones, la technologie et l’engagement. Pour nous, c’est une excellente occasion de renouveler la façon dont on va livrer notre mandat à l’échelle internationale. »

— Une citation de  Caroline Dromaguet, PDG du MCH et du MCG

J’ai cette grande chance d'être entourée d'experts en muséologie, en recherche [...] qui font qu’un musée comme celui-ci fonctionne si bien, poursuit-elle.

Les MCH et MCG poursuivront le travail entrepris autour des relations avec les communautés autochtones, grâce à de nouvelles politiques menées pour développer les programmes, expositions et collections, indique Caroline Dromaguet.

En plus de cette continuité annoncée, les nouvelles orientations des institutions qu’elle préside incluent une main-d'œuvre plus représentative des communautés à travers le Canada et un Musée canadien des enfants repensé.

Le début d’une nouvelle ère?

Présidente du conseil d’administration du Musée canadien de l’histoire, Carole Beaulieu se réjouit de la nomination de Caroline Dromaguet.

Mme Beaulieu explique que le processus de sélection à l'échelle internationale a été mené en collaboration avec le gouvernement et le ministère du Patrimoine canadien.

C’est la fin d’une étape et le début d’une phase importante dans le développement des musées, sous le leadership de Caroline , poursuit Mme Beaulieu

La présidence du conseil d’administration pense que le contexte post-pandémique doit encourager les institutions à revoir leurs axes stratégiques. C’est un travail qu’on a entamé ensemble avec notre équipe de gestion. Nous sommes à l'aube de confirmer ces choses-là avec nos équipes à l’interne , précise Mme Beaulieu.

Quant au climat de travail délétère qui a prévalu au sein du MCH, Carole Beaulieu assure que le conseil d’administration a été proactif et renouvelle sa confiance à Caroline Dromaguet dans la révision de la culture organisationnelle du musée.

Au moment de publier ces lignes, aucun représentant syndical des employés n’avait répondu à nos demandes d’entrevues.

Avec les informations de Christelle D’Amours

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...