•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un groupe à Terre-Neuve ramasse l’équipement de pêche emporté par Fiona

Trois hommes sur un quai devant des monticules de casiers et de cordages de pêche.

Une équipe du groupe Atlantic Healthy Oceans Initiative examine l’une de ses plus grandes cueillettes d’équipement de pêche perdu dans la mer à cause de la tempête Fiona.

Photo : Facebook/Atlantic Healthy Oceans Initiative

Radio-Canada

Les efforts de nettoyage des dégâts causés par la tempête Fiona se poursuivent dans le sud-ouest de Terre-Neuve.

Un groupe sans but lucratif originaire de la région du Parc national du Gros-Norme ramasse l’équipement de pêche perdu qui parsème la côte afin d’éviter qu’il nuise à l’environnement et à la faune marine.

De nombreux pêcheurs ont perdu de l’équipement à la fin de septembre lorsque la tempête s’est abattue sur la côte. Fiona a détruit les remise où ces pêcheurs entreposaient leur équipement.

Jusqu’à présent nous avons ramassé un peu plus de 7000 livres d’équipement en 10 jours. C’est beaucoup plus que prévu. Notre objectif était d’en ramasser 10 000 livres en 20 jours. Il y a beaucoup de travail à faire, explique Ian Stone, un chef d’équipe du groupe Atlantic Healthy Oceans Initiative.

Le groupe a reçu environ 70 000 $ du ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) pour faire ce travail. Ian Stone est copropriétaire de l’entreprise Tour Gros Morne, un partenaire dans le cadre du projet.

Le groupe compte aussi sur le plongeur Shawn Bath, dirigeant de l’organisation Clean Harbours Initiative qui nettoie des havres depuis des années.

L'équipement retrouvé est rendu ou destiné au recyclage

L’équipe d’Ian Stone trouve un peu de tout, notamment des cordages, des casiers, des filets, même des moteurs, ainsi que des déchets jetés à la mer bien avant le passage de la tempête, précise-t-il.

Son équipe communique avec les pêcheurs qui ont perdu leur matériel et elle se met au travail là où on croit que l'équipement perdu a pu aboutir.

Une petite remorque chargée d'équipement de pêche.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le groupe Atlantic Healthy Oceans Initiative récupère des milliers de livres d’équipement de pêche dans les eaux côtières du sud-ouest de Terre-Neuve.

Photo : Facebook/Atlantic Healthy Oceans Initiative

Lorsque l’on trouve de l’équipement de pêche intact, notamment des casiers à homards, on tente de le rendre à son propriétaire, explique M. Stone. L’équipement non réutilisable sera expédié à une entreprise de recyclage au Nouveau-Brunswick qui transforme le plastique en briques pour la construction de bâtiments.

Nous allons expédier beaucoup de cordages, de filets et d’autres choses au Nouveau-Brunswick. Tout cela sera une première pour ce genre de choses, souligne Ian Stone.

Le travail de nettoyage va se poursuivre durant l’hiver.

Nous estimons qu’il y a probablement des dizaines, possiblement des centaines de milliers de livres d’équipement perdu. C’est une initiative à long terme. Heureusement, le MPO est d’accord, affirme M. Stone.

Il dit s’attendre à du financement aussi en 2023 et en 2024 parce qu’il faudra des années pour tout ramasser.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...