•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeunes de la communauté LGBTQ2+ se sont réunis à Edmundston

Le drapeau LGBTQ+.

Les jeunes de la communauté des jeunes LGBTQ2 étaient réunis en sommet à Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Jane Robertson/CBC

Radio-Canada

Après deux ans d'attente en raison de la pandémie, le troisième sommet provincial francophone des jeunes LGBTQ2+ a eu lieu ce week-end, à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. Il s’agissait d’une occasion de rencontre pour la communauté, et d'apprentissage pour le milieu scolaire.

Une centaine de personnes se sont rassemblées à l'école secondaire Cité des Jeunes A.-M. Sormany d'Edmundston samedi et dimanche, dans le cadre du sommet Affiche tes couleurs.

Des jeunes de la communauté LGBTQ2+, des alliés et des professionnels de l'éducation y étaient. Ils ont assisté à des tables rondes, des ateliers, des témoignages et des activités artistiques.

Bertin Lang et Maxime Dubé en entrevue.

Le directeur de l'école Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, Bertin Lang, et le participant au sommet Maxime Dubé.

Photo : Radio-Canada

Selon le directeur de l'école Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, Bertin Lang, ce sommet a été très bénéfique pour la communauté.

« Ç’a été un succès sur toute la ligne comme sommet, je souhaite à toutes les écoles de vivre ce genre de sommet là, ça fait avancer les habitudes des écoles, ça fait avancer les gens qui s’occupent un peu de recueillir les idées et les commentaires des élèves afin d’avoir une plus belle vie scolaire.  »

— Une citation de  Bertin Lang, directeur de l'école Cité des jeunes A.-M. Sormany

Pour le participant Maxime Dubé, le sommet a été une bonne occasion de faire de nouvelles rencontres et d’échanger avec des gens qui passent à travers des situations similaires.

On échange avec d’autres personnes et on se fait de nouvelles connaissances et tout ça. Ce sera des connaissances à qui on va parler tout le temps parce qu’elles vivent presque la même chose que nous ou elles vivent quelque chose de semblable, a indiqué le participant.

L'humoriste Coco Belliveau.

La jeune humoriste Coco Belliveau

Photo : Autre agence / Émilie Lapointe

Pendant le sommet, une grande attention est aussi accordée à la diversité dans les écoles. Le but est de transmettre des connaissances sur la diversité sexuelle et de genre afin d'accompagner les jeunes qui en ressentent le besoin.

Un apprentissage crucial, selon l'humoriste Coco Belliveau, invitée spéciale au sommet.

C’était vraiment incroyable parce qu’il n’y avait pas ces types d’infrastructures là quand moi j’étais plus jeune puis c’était vraiment le fun de voir que les jeunes qui se sentent concernés par les causes LGBTQ2+ pouvaient se réunir, a souligné l’humoriste.

Le quatrième Sommet francophone des jeunes LGBTQ2+ se tiendra à l'École Sainte-Anne de Fredericton en 2023.

D'après un reportage de Kristina Cormier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...