•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grippe aviaire provoque une pénurie de dinde avant Noël en Colombie-Britannique

Une dinde rôtie dans un plat de service.

La dinde est toujours populaire à Noël.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

La grippe aviaire est à l'origine d'une pénurie de dinde en Colombie-Britannique, a déclaré l'Association des producteurs de volailles de la province, tout en  avertissant qu’elle  pourrait poser un défi aux clients avant la forte demande de Noël.

C'est une période terrible de l'année pour que cela se produise , a déclaré la porte-parole Amanda Brittain dans une entrevue.

Certains agriculteurs ont des dindes toute l'année, mais l'Action de grâces et Noël sont les principaux événements de consommation de dinde [...] et malheureusement, ils sont touchés par la grippe aviaire.

Selon Mme Brittain, l'association prévoit une baisse de 20 % des dindes disponibles en Colombie-Britannique par rapport aux années précédentes, mais il n'y a aucune pénurie d'œufs ou de poulet.

La propagation du virus de la grippe aviaire a été sans précédent cette année en Amérique du Nord et notamment pendant les saisons migratoires au printemps et à l'automne, estime Amanda Brittain.

Cela a recommencé à se propager à l'automne, puis en novembre [la Colombie-Britannique] a été très durement touchée par un certain nombre d'infections , a-t-elle expliqué.

Des centaines de milliers d'oiseaux

Les dernières données disponibles de l'Agence canadienne d'inspection des aliments montrent que 866 200 oiseaux ont été touchés par la souche H5N1 de la grippe aviaire cette année en Colombie-Britannique.

En date de mercredi, 43 établissements étaient infectés dans la province, tandis que 21 autres se sont rétablis.

La grippe aviaire se transmet par contact avec un oiseau infecté ou ses excréments ou sécrétions nasales. Les oiseaux de ferme qui sortent sont les plus à risque, car ils peuvent entrer en contact direct avec des oiseaux sauvages infectés ou leurs excréments.

Les humains peuvent également transporter par inadvertance l'infection dans une grange avec leurs chaussures ou leurs vêtements.

Selon l’agence, aucun cas humain n'a été détecté au Canada et la maladie n'est pas considérée comme une préoccupation importante pour les personnes en bonne santé qui ne sont pas en contact régulier avec des oiseaux infectés.

Importer de la dinde pour la période des fêtes pourrait également être un défi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...