•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Hay River, de la drogue contient du fentanyl et du carfentanil

Un grand panneau indique le Centre régional de Hay River

Des trousses de naloxone pour renverser temporairement les effets d'une surdose d'opioïdes sont disponibles dans les hôpitaux, les pharmacies et les centres de santé des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Thomson

Philippe Moulier

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a lancé un avis à la population de Hay River à propos d’une découverte de fentanyl et de carfentanil dans de la marijuana, de la cocaïne et du crack.

Santé et Services sociaux souligne les risques de surdose immédiate.

Selon le ministère, le carfentanil est 10 000 fois plus toxique que la morphine, 4000 fois plus toxique que l’héroïne et 100 fois plus toxique que le fentanyl. Dans certains cas, dit-il, une seule dose de naloxone s’avère même insuffisante pour inverser l’effet de cette drogue toxique.

Le gouvernement dit que des trousses de naloxone sont disponibles au Centre régional de santé de Hay River, au service de santé publique et à la pharmacie Ring’s.  Dans la réserve de la Première Nation K'atl'odeeche, ces trousses sont offertes au Centre pour aînés Judith Fabian.

« L’exposition involontaire au fentanyl ou au carfentanil pur, que ce soit par simple contact, ingestion ou inhalation, peut entraîner des conséquences désastreuses, voire la mort. »

— Une citation de  Communiqué, Santé et Services sociaux

Le communiqué de Santé et Services sociaux précise que la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdoses empêche toute personne liée à une surdose de devoir répondre à des accusations de possession d’une substance contrôlée. La loi a été introduite pour encourager le public à faire appel à de l’aide si elle est victime d’une surdose ou si elle est témoin d’un tel évènement.

Une respiration lente ou interrompue, des bruits de gargouillement, une peau froide et moite, des ongles et des lèvres bleus, sont parmi les signes et symptômes d’une surdose, précise le ministère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...