•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du procès contre le tramway

La rue de la Couronne deviendra une rue partagée et la circulation de transit passera désormais par la rue Dorchester.

Le projet de tramway à Québec ne remporte pas l'adhésion de tous.

Photo : Gracieuseté

Le moment que les opposants au tramway de Québec attendaient est arrivé : le procès s’est ouvert lundi, au palais de justice de la ville. Les débats doivent se poursuivre jusqu’à vendredi.

C’est le regroupement citoyen Québec mérite mieux (QMM) qui est à l’origine de la poursuite, dans l’espoir d’empêcher la construction de ce mode de transport en commun dans la Capitale-Nationale.

Plutôt que de mettre sur les rails le tramway, QMM préférerait que la mairie privilégie d’autres solutions pour fluidifier et verdir la mobilité dans la ville. Le collectif aimerait aussi la tenue d’un référendum.

Le fond du dossier cette fois abordé

Dans cette affaire, QMM a déjà essuyé deux revers judiciaires. En juillet, la Cour supérieure a rejeté la demande d’injonction provisoire du regroupement qui souhaitait faire suspendre temporairement les travaux du tramway.

Le mois dernier, le juge Clément Samson n'a pas accordé sa demande d'accéder aux délibérations du Conseil des ministres québécois en lien avec le projet de tramway. Le fond du dossier est cette fois abordé.

Bouton menant au portail sur le tramway de Québec

Le groupe d'opposants représenté par Me Guy Bertrand avait envisagé de faire témoigner l’ancien maire de Québec, Régis Labeaume, et l’ancien premier ministre, Philippe Couillard, avant d’y renoncer.

En réponse, les avocats de la Ville de Québec et de la province avaient fait savoir qu’ils s’y opposeraient, estimant que les enjeux sont juridiques et non politiques.

Pendant ce temps, les chantiers préparatoires se poursuivent. De Le Gendre à D’Estimauville, quatre secteurs bourdonnent de travailleurs de la construction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...