•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa ouvrira bientôt un premier bureau de l’agriculture dans la région indo-pacifique

La ministre Bibeau en conférence de presse.

Marie-Claude Bibeau était de passage à la foire agricole Agribition, la plus grande exposition de bétail au pays, pour rencontrer divers acteurs du secteur agricole.

Photo : La Presse canadienne / Liam St George Avison

La ministre fédérale de l’Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a annoncé samedi à Regina, en Saskatchewan, l’ouverture prochaine d’un premier bureau indo-pacifique de l'agriculture et de l'agroalimentaire du Canada.

Ouvrir un nouveau bureau dans la zone indo-pacifique, avoir des représentants canadiens au niveau du commerce [et] au niveau aussi de l’Agence canadienne [d'inspection] des aliments qui vont être là-bas sur le terrain, ça va faciliter le développement de nouveaux marchés, a-t-elle expliqué.

Le fédéral va financer ce nouveau bureau à hauteur de 31,8 millions de dollars, a ajouté Marie-Claude Bibeau.

Aucune date d’ouverture n’a encore été fixée. On va ouvrir le bureau au cours de la prochaine année. Il y a beaucoup de travail à faire. Il faut [déterminer] le choix du lieu et définir les besoins, a dit la ministre.

Mme Bibeau était notamment de passage à Regina, plus précisément à la foire agricole Agribition, la plus grande exposition de bétail au pays, pour rencontrer divers acteurs du secteur agricole et pour entamer des discussions sur la stratégie indo-pacifique.

Cette stratégie a notamment pour but de diversifier les partenariats et les exportations dans la région indo-pacifique.

Cible ambitieuse

Pour le vice-président de la Fédération canadienne de l’agriculture, Todd Lewis, la volonté d’ouvrir un bureau indo-pacifique d’ici un an est un projet ambitieux.

Comme nous sommes déjà en retard, on doit faire vite. On espère que le bureau sera ouvert d’ici un an, mais si des retards surviennent en cours de route, les démarches ont au moins commencé, a-t-il ajouté.

« La stratégie indo-pacifique va ouvrir de nouveaux marchés pour l’exportation de produits agricoles canadiens tout en consolidant le rôle du Canada en tant que fournisseur alimentaire à l'échelle mondiale. »

— Une citation de  Todd Lewis, vice-président de la Fédération canadienne de l’agriculture

Dans le même ordre d’idées, le directeur de l'Association canadienne des producteurs bovins, Ryan Beierbach, s'est dit fier de faire partie de cette stratégie.

En 2021, l’industrie bovine canadienne a enregistré des revenus records de 4,1 milliards de dollars grâce à un accès à la région indo-pacifique, a-t-il expliqué.

Selon lui, l’ouverture du bureau canadien dans la région indo-pacifique permettra donc de continuer à développer des partenariats avantageux pour les agriculteurs canadiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...