•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition d’Eduardo Malpica : ses proches vont à la rencontre des itinérants

Des gens rassemblés dans un parc discutent et mangent ensemble.

Des amis et de la famille d'Eduardo Malpica ont offert dimanche des collations et de la soupe au parc Victoria, l'endroit où le père de 44 ans a été aperçu pour la dernière fois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des amis et de la famille d’Eduardo Malpica, un Trifluvien de 44 ans disparu depuis un peu plus d’une semaine, se sont rassemblés au parc Victoria dimanche, à l’endroit où le père de famille aurait été vu pour la dernière fois par un témoin.

Ils y ont offert de la soupe et des collations aux personnes du quartier, notamment celles en situation d’itinérance, afin de discuter avec elles et de glaner des informations dans l’espoir de retrouver Eduardo Malpica.

On sait que la communauté itinérante doit être assez soudée. Peut-être qu’ils savent où il est, peut-être qu’ils l’aident. On ne sait pas réellement. L’idée, c’est que si on arrive à faire passer un message à travers d’autres personnes pour lui dire qu’on est là pour lui, qu’il n’a rien à se reprocher et que c’est vraiment important de se faire savoir vivant par quelqu’un d’autre, même si ce n’est pas par lui-même, explique Fabrice Durand, un ami d’Eduardo et de Chloé venu de Montréal pour aider dans les recherches.

On [a] sillonné les rues pour parler aux personnes en situation d’itinérance. Il y a des gens qui sont présents dans la rue ou dans des milieux qui ne sont pas nécessairement fréquentés par tout le monde. On a espoir de pouvoir parler avec eux… Peut-être, s’ils sont capables de nous donner des pistes, s’ils l’ont vu, s’ils ont parlé avec des gens qui auraient des informations, affirme la conjointe du disparu, Chloé Dugas, optimiste à l’idée d’obtenir de nouvelles informations.

M. Malpica est enseignant de sociologie au Collège Laflèche et il travaille au Comité de solidarité de Trois-Rivières. L’homme a été porté disparu au petit matin le samedi 26 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...