•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un reportage radio de la RTS remporte le Prix des médias francophones publics

Une mère a accepté de briser le silence, de raconter ce qu'elle a enduré : des viols continus.

Maurine Mercier parle dans un micro.

Maurine Mercier est journaliste pour la Radio Télévision Suisse.

Photo : Getty Images / LOU BENOIST

Radio-Canada

Le reportage intitulé L’horreur vécue par une mère à Boutcha de Radio Télévision Suisse (RTS) est lauréat cette année du prestigieux Prix du journalisme radio des Médias francophones publics (MFP).

La journaliste Maurine Mercier y présente deux témoignages rares qui décrivent l’horreur que des femmes et des filles ont vécue à Boutcha, en Ukraine. Une mère a accepté de briser le silence, de raconter ce qu'elle a enduré : des viols continus.

L’horreur vécue par une mère à Boutcha

Les soldats avaient quasiment élu domicile chez elle… son chez-soi, qu’ils ont transformé en enfer. Alors envoyée spéciale pour la RTS en Ukraine, Maurine Mercier a pu gagner la confiance de cette femme et de sa fille. Plus de trois heures d'entretiens enregistrés pour dire l’indicible.

Voici les autres reportages qui étaient en lice :

- Reportage de Radio-Canada

Les invisibles veulent être vus

Au Canada, plus de 150 000 enfants des Premières Nations, Métis et Inuit ont été pris de force à leurs familles et envoyés dans des pensionnats gérés par l'Église et financés par le gouvernement entre 1870 et 1997. L'objectif de cette politique était de tuer l'Indien dans chaque enfant. Une histoire longtemps restée taboue. Nombreux sont ceux à y avoir vécu des abus, des sévices et des agressions de toutes sortes, y compris sexuelles. Certains y ont laissé leur vie.

La venue du pape au Canada a suscité de vives réactions, que les anciens des pensionnats pour Autochtones soient croyants ou non, qu’ils aient voulu le rencontrer ou pas. Cette visite a ravivé de douloureux souvenirs et a enfin libéré la parole et les pleurs. La journaliste Marie-Laure Josselin s’est rendue à Mani-utenam, une communauté innue de la Côte-Nord, près de Sept-Îles.


- Reportage de Radio France internationale (RFI)

Gao : dernier convoi pour Niamey

Le 15 août 2022, les derniers soldats de la force Barkhane au Mali ont quitté la PfOD de Gao, la plateforme opérationnelle désert, mettant un terme à plus de neuf ans et demi de présence de l’armée française au Mali.

Peu avant le départ de cette dernière unité militaire chargée de sécuriser les lieux avant la rétrocession aux FAMa, les Forces armées maliennes, le dernier convoi logistique quittait ce qui a été la plus grande base de Barkhane au Mali, direction le Niger. L’envoyée spéciale de RFI Mounia Daoudi a pu assister aux derniers préparatifs avant ce départ.


- Reportage de Radio France

La vie sous occupation russe et ses stigmates

Le reportage proposé par Radio France a été tourné le 19 septembre 2022 en Ukraine, dans deux petits villages situés entre les villes d'Izioum et de Kharkiv, dans l'est du pays. Ces deux localités venaient d'être libérées par l'armée ukrainienne.

L'angle adopté est celui de la vie quotidienne dans ces villages pendant l'occupation russe, qui a duré plusieurs mois, et l’étude des stigmates laissés sur les villageois après une telle expérience. Les habitants racontent les horreurs subies sous l'occupation à l’envoyé spécial de France Info Boris Loumagne, assisté d'Eric Audra, technicien de reportage, et de Yashar Fasilov, guide-interprète.


- Reportage de la Radiotélévision belge de la Communauté française (RTBF)

Sous les avions, Bruxelles

Le survol de Bruxelles est un dossier inextricable, résultat d’une équation complexe : un aéroport privé situé en Flandre, dont il est un moteur économique, mais à un jet de pierre de Bruxelles, pour qui l’aéroport est surtout synonyme de nuisances aériennes.

Ce reportage interroge la manière dont l’État belge organise le survol de sa capitale plutôt que les champs du Brabant flamand. C'est un casse-tête total, une équation qui semble impossible à résoudre. Ce reportage réalisé par Jérôme Durant et Nicolas Vandeweyer propose une plongée dans les coulisses de ce dossier.


L’année dernière, c’est le reportage La nuit du 13 novembre racontée par les appels du Samu, de Radio France, qui avait remporté le prix.

Le Prix du journalisme radio des Médias francophones publics (MFP) récompense chaque année un reportage ou une enquête qui s’est distingué dans son traitement d’un événement d’actualité.

Il est remis à la rédaction d’une des cinq radios membres des MFP, soit Radio-Canada, Radio France internationale (RFI), Radio France, Radiotélévision belge de la Communauté française (RTBF) et Radio Télévision Suisse (RTS).

Le jury était formé d'auditeurs de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Canada, où sont établies les radios membres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...