•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un colloque sur l’histoire des Noirs du Nouveau-Brunswick organisé à Dieppe

Une femme noire devant un mur souri à la caméra.

Marie-Séphora Amankou, le 3 décembre 2022.

Photo : Radio-Canada / Pascale Savoie-Brideau

Radio-Canada

Le premier Colloque sur l’histoire des Noirs du Nouveau-Brunswick a lieu samedi après-midi, à Dieppe. Il est organisé par l’Association Initiatives Afro-Canadiennes du Nouveau-Brunswick (AIAC-NB).

Le thème du colloque pour cette première année est Héritage, défis et destinée. Les organisateurs souhaitent éclairer le public sur le patrimoine des Canadiens noirs, des afrodescendants et de leurs communautés.

On se rend compte que l’histoire des Noirs du Nouveau-Brunswick est un peu méconnue, explique la coordinatrice générale de ce regroupement fondé en décembre 2020, Marie-Sephora Amankou.

L’objectif du colloque est aussi de lutter contre le racisme, tout en faisant la promotion du multiculturalisme et de l’inclusion, entre autres.

On ne va pas se mentir, nous ne sommes pas en grand nombre, dit Marie-Sephora Amankou, ajoutant que moins de 5000 Noirs ont immigré au Nouveau-Brunswick entre 2016 et 2021, selon Statistique Canada.

Notre histoire est méconnue et nous avons des personnes qui ont vraiment œuvré [de façon] économique, intellectuelle au sein de la province, dit-elle. C’est d’offrir ces plateformes-là, aujourd’hui.

Favoriser un dialogue intercommunautaire

Les échanges, gratuits et ouverts à tous, commenceront à 13 h, samedi, au campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Le but, ce n’est pas juste que les panélistes viennent s’exprimer, ce sera aussi que les personnes posent des questions. Ce sera une sorte d’échanges et de discussions entre les participants et les panélistes, souligne Marie-Sephora Amankou.

Le campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Le campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Marie-Sephora Amankou estime que la communauté sera au rendez-vous.

On s’est donné un très grand objectif [de participants], parce que notre but, c’est de vraiment toucher le public, dit-elle. Nous sommes dans [l’attente] de recevoir beaucoup de monde et nous sommes préparés pour cela.

L’AIAC-NB prévoit organiser d’autres rencontres du genre dans des régions différentes de la province.

Le colloque sera pour sa part répété chaque année.

Avec les informations de l'émission Michel le samedi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...