•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saisie historique de cannabis à Laval

Des autopatrouilles de la police de Laval.

Les suspects détenaient un permis de production de cannabis accordé par Santé Canada.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

La Presse canadienne

La police de Laval a réalisé cette semaine le démantèlement de plantations de cannabis d'une envergure qu'elle qualifie d'historique.

Le bilan des saisies dressé par le Service de police de Laval (SPL) fait notamment état de plants de cannabis d'une valeur de 2,271 millions $ et d'une cargaison de cannabis séché valant 5,214 millions $.

De plus, la police a saisi 279 000 $ de résine de cannabis et de l'équipement de production d'une valeur de 500 000 $.

La valeur totale de ce coup de filet est de plus de 8 millions $; trois hommes ont été arrêtés.

Le démantèlement a eu lieu mercredi dernier dans deux immeubles commerciaux situés sur le boulevard Leman, dans un secteur industriel du quartier Duvernay.

La police signale que les tenants de l'un des deux édifices possédaient un permis de production de cannabis qui avait été accordé par Santé Canada. Cependant, l'enquête des policiers de l'Escouade du crime organisé du SPL a pu établir que les paramètres de ce permis n'étaient pas respectés et que la production excédait largement le nombre de plants alloués par les autorités.

Des mandats de perquisition ont donc été obtenus pour deux immeubles et un véhicule.

Les trois suspects remis en liberté

Plusieurs escouades du SPL ont travaillé pendant près de 48 heures afin de mener à bien l'opération, en raison de son envergure exceptionnelle.

Les trois suspects arrêtés, âgés de 38 et 53 ans, ont été arrêtés pour production de cannabis et ont ensuite été remis en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires entreprises contre eux.

Le SPL signale que cette enquête a été réalisée dans le cadre du programme ACCES Cannabis mis en place à l'automne 2018 par le gouvernement du Québec et coordonné par le ministère de la Sécurité publique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...