•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurent Dubreuil l’emporte à la maison

Le Lévisien décroche l'or au 500 m des Championnats des quatre continents, au Centre de glaces de Québec

Le patineur de vitesse Laurent Dubreuil avance sur la glace.

Laurent Dubreuil

Photo : Patinage de vitesse Canada

Laurent Dubreuil n’oubliera pas de sitôt sa victoire au 500 m des Championnats des quatre continents, vendredi après-midi, au Centre de glaces de Québec.

Au-delà des médailles, ce qui te reste à la fin de ta carrière, ce sont les émotions que le sport t’a apportées. Aujourd’hui, c’est une journée où les émotions étaient fortes, a lancé le Lévisien tout sourire, médaille d’or au cou après la course.

Le fait de gagner ma première course internationale à domicile, avec les gens et l’ambiance qu’il y avait, ça va rester gravé dans ma mémoire longtemps.

Laurent Dubreuil sur la première marche du podium.

Laurent Dubreuil sur le podium après sa victoire.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran / Union international de patinage

Pas de doute, les partisans réunis dans les gradins du Centre de glaces attendaient impatiemment la course de Dubreuil. Tout comme les centaines d’élèves d’écoles primaires de Sainte-Foy invités par les organisateurs à regarder la compétition en bordure de la glace.

La foule était bruyante et c’était vraiment le fun. Il y en a peut-être que ça fait figer, mais moi, je me nourris de ça, a relaté le champion du monde.

Une course quasi parfaite

S'élançant dans l’avant-dernière paire de la compétition aux côtés de son coéquipier Christopher Fiola (6e), Dubreuil a connu une course sans faute, passant telle une fusée dans le corridor intérieur au deuxième virage, pour arrêter le chrono à 34,46 secondes.

Le patineur de vitesse Laurent Dubreuil avance sur la glace.

Laurent Dubreuil

Photo : Patinage de vitesse Canada

Un temps un brin plus lent que celui qu’il avait fait sur le même anneau aux Championnats canadiens, en octobre, mais bien meilleur que son plus proche poursuivant vendredi, son ami Yuma Murakami (34,88). Le Sud-Coréen Jun-Ho Kim (34,98) a complété le podium.

Je suis vraiment content. Ça fait longtemps qu’on attendait cette compétition à Québec et j’ai été capable de livrer la marchandise. C’était important pour moi, s’est réjoui Laurent Dubreuil, qui a ajouté une autre médaille d’or au sprint par équipe, en fin de journée, avec ses coéquipiers Fiola et David Larue.

Chez les femmes, la victoire est allée à la Sud-Coréenne Min-Sun Kim (38,141) qui a eu le dessus sur les Japonaises Konami Soga et Yukino Yoshida par, respectivement, 37 et 41 centièmes.

La Québécoise Rose Laliberté-Roy a offert la meilleure performance canadienne sur 500 m avec une 8e place, à 1,44s de la Sud-Coréenne. Alison Desmarais et Abigail McCluskey ont suivi aux 12e et 14e échelons. À l'instar de leurs coéquipiers, le trio a décroché le bronze au sprint féminin.

Un doublé pour Maltais et Lamarche

Originaire de Québec, Béatrice Lamarche comptait aussi sur un large contingent de partisans au Centre de glaces. En prenant le départ du 3000 m, une distance [qu’elle] redécouvre, la patineuse de 24 ans ne s’attendait toutefois à rien en termes de résultat.

Aux côtés de sa partenaire d’entraînement Valérie Maltais, la favorite de la foule a connu un départ inspiré et n’a plus regardé derrière par la suite. Résultat, elle a signé son meilleur chrono en carrière sur la distance. La Saguenéenne Maltais a remporté l’or en 4:03,15, Lamarche le bronze en 4:10,67.

J’ai commencé à croire à un podium en voyant la dernière paire patiner, a relaté Béatrice Lamarche, qui a ainsi remporté sa première médaille internationale en carrière chez les séniors. Seule la Kazakh Nedheza Morozova (4:05.52) a réussi à s’immiscer entre les Québécoises.

Quand j’ai regardé ma médaille et j’ai vu qu’il était écrit "Québec", c’était spécial, a admis Lamarche.

La patineuse de vitesse Valérie Maltais en pleine course, croisant les patins.

La patineuse de vitesse baieriveraine Valérie Maltais.

Photo : Rafal Oleksiewicz/Avec l'autorisation de patinage de vitesse Canada

Quant à Maltais, médaillée en poursuite par équipe aux derniers Jeux olympiques, sa dernière médaille individuelle remontait à ses années en courte piste. En l’absence des patineuses européennes, elle savait toutefois que le podium était ouvert.

C’est très spécial de gagner une médaille individuelle en longue piste. De savoir que je pouvais gagner, ç'a changé mon approche aujourd’hui, a-t-elle expliqué.

En fin de journée avaient lieu les sprints par équipe féminin et masculin. Les Canadiennes ont pris le 3e rang, alors que les Canadiens, encore menés par Laurent Dubreuil, l'ont emporté. Jordan Belchos s'est pour sa part arrogé le bronze au 5000 m.

dsc5371

JORDAN BELCHOS NSS 4 FE ENTRAINEMENT TRAINING TEAM CANADA LONG SKATE TRACK PATIN LONG PISTE EQUIPE CANADA

Photo : Radio-Canada / Benoit Roussel

Les Championnats des quatre continents se poursuivent samedi et dimanche, au Centre de glaces de Québec. Les épreuves sont webdiffusées en direct par Radio-Canada Sports, dès 13 h (HNE) avec Michaël Roy et Gaétan Boucher.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...