•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salle intermédiaire : Sherbrooke obtient un délai de plus pour octroyer le contrat

Le futur lieu de diffusion spécialisé en danse et en théâtre pour le jeune public sera accolé au Centre des arts de la scène Jean-Besré.

Aperçu du nouveau lieu de diffusion spécialisé en danse et en théâtre pour le jeune public, dont l'ouverture était prévue en 2020.

Photo : Photo fournie / Ville de Sherbrooke

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke a obtenu un délai supplémentaire de la part du gagnant de l'appel d'offres concernant la salle intermédiaire. Celui-ci a accepté de garantir le prix de la construction jusqu'au 15 décembre prochain pour permettre à la Ville de terminer le montage financier avant l'octroi du contrat.

Sherbrooke espérait que le fédéral allonge 7,2 millions de dollars pour la construction de la salle, mais n'a pu obtenir que 5,4 millions de dollars.

La réponse du fédéral est tombée le 29 novembre, soit 5 jours avant la date butoir initiale pour l'octroi du contrat, laissant peu de temps à la Ville pour trouver les 2 millions de dollars manquants pour boucler le budget.

La mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin, semblait soulagée d'avoir obtenu deux semaines de délais supplémentaires.

Je dois remercier le fournisseur qui a été très aidant, qui a dû faire des démarches pour obtenir ce délai, souligne-t-elle. Mais là, le 15 décembre, c'est la vraie de vraie date! 

Évelyne Beaudin avait mentionné plus tôt cette semaine qu'elle avait eu des discussions « positives » avec le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe. Elle espère maintenant que cela se concrétisera par un financement accru de la part du provincial.

«  [Le 15] c'est un peu un miracle. Le message qu'on veut envoyer au gouvernement, c'est que M. Lacombe a dit qu'il ne laisserait pas tomber le projet. On a gagné quelques jours de plus pour avoir une réponse officielle.  »

— Une citation de  Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke

Québec s'était engagé à payer la moitié de la facture du projet. Les coûts ont toutefois explosé, passant de 8 millions de dollars à 21 millions de dollars au fil des ans. Le financement avancé par Québec ne représente plus que le tiers du montant total du projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...