•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La metteuse en scène Marie Brassard remporte le prestigieux prix Siminovitch

Portrait de l'artiste qui regarde devant elle.

La metteuse en scène de théâtre expérimental, autrice et comédienne Marie Brassard a remporté le prix Siminovitch.

Photo : The Canadian Press / Minelly Kamemura

Radio-Canada

L'artiste montréalaise Marie Brassard a reçu jeudi le prix Siminovitch, d'une valeur totale de 100 000 $ (75 000 $ pour la lauréate et 25 000 $ pour l’artiste de son choix), pour ce que le jury a qualifié de « poésie théâtrale ».

La metteuse en scène de théâtre expérimental, autrice et comédienne Marie Brassard pense que d'avoir remporté le prix Siminovitch est un signe qu'elle doit continuer à suivre son instinct.

J'ai toujours essayé d'être aussi fidèle que possible à mes désirs, mais aussi d'être aussi libre que possible, et de partager cette liberté avec les personnes avec lesquelles je travaille, a déclaré Marie Brassard.

Dans une entrevue précédant l'annonce, Marie Brassard soulignait que d’être reconnue pour son travail dans un tel contexte était une chose très agréable et inattendue.

Une artiste qui repousse les limites

Marie Brassard est connue pour son travail qui repousse les limites du théâtre, en combinant le physique et le numérique. Elle utilise la lumière, le son et la vidéo pour amener le public vers de nouveaux horizons : des paysages de rêve, des plans spirituels et des espaces liminaux à la frontière de la réalité.

L'œuvre de Marie est à la fois onirique, viscérale et fascinante. Elle est réputée pour le long et patient développement de son travail, pour son écoute profonde et pour faire sortir le meilleur des personnes qui travaillent avec elle, a déclaré Guillermo Verdecchia, président du jury.

Marie Brassard a déclaré que les 75 000 $ qu'elle recevra lui permettront d'aller plus loin et de se consacrer au long et patient processus créatif. Cela me permet de prendre le temps de réfléchir à mon travail et de creuser un peu plus loin dans mes désirs, et de penser à ce que j'ai fait et à ce que je veux faire à partir de maintenant. C'est très précieux, dit-elle.

Selon la tradition, le montant d’argent que reçoit la personne gagnante du prix Siminovitch est divisé. Une personne choisie par Marie Brassard recevra 25 000 $. Il s’agit du comédien, danseur et metteur en scène Philippe Boutin.

Le prix Siminovitch est décerné selon une rotation tous les trois ans et récompense en alternance des artistes dans les domaines de la conception, de la mise en scène et de l'écriture dramatique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...