•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Métis de l’Alberta ont voté pour la ratification de leur première constitution

Le drapeau métis.

La ratification de la Constitution a été approuvée par 96,9 % des électeurs de la Nation métisse de l'Alberta. Malgré un taux de participation de 28 %, la présidente, Audrey Poitras, considère que l'engagement des Métis albertains a été important.

Photo : Facebook/Nation métisse de l'Alberta

Plus de 96 % des électeurs métis albertains qui ont participé ont voté pour la ratification de la Constitution du gouvernement Otipemisiwak. Le taux de participation a été de 28 %.

La présidente de la Nation métisse de l’Alberta (MNA), Audrey Poitras, a qualifié le moment d’historique durant son discours. Quel incroyable résultat, a-t-elle déclaré sous les applaudissements. En acceptant la ratification de la Constitution, les Métis albertains ont fait un pas important vers l'autonomie gouvernementale.

« Les résultats unifient les voix de notre peuple. »

— Une citation de  Audrey Poitras, présidente de la Nation métisse de l'Alberta

La Constitution devait obtenir la majorité absolue, c'est-à-dire obtenir plus de la moitié des votes, pour être ratifiée.

De Lac la Biche à Lethbridge, de Grande Prairie à Grande Cache, les citoyens de la Nation métisse de l’Alberta à travers la province ont fait entendre leur voix, et quelle voix forte, a ajouté Audrey Poitras.

Sur les 56 000 électeurs de la MNA, 15 729 ont participé au vote de la ratification qui a eu lieu durant le mois de novembre. Parmi eux, 15 241 ont voté pour la ratification. Le taux de participation est de 28 %.

Avec plus de 15 000 bulletins de vote, c’est le plus important vote de ratification jamais réalisé par des Autochtones au Canada, a souligné Audrey Poitras.

« Merci d'avoir participé à notre démocratie et d'avoir fait entendre votre voix. »

— Une citation de  Audrey Poitras, présidente de la Nation métisse de l'Alberta

Une opposition prête à saisir la justice

Une minorité de 471 électeurs ont voté contre cette ratification. Sharon Ann Pasula, de Lac Ste. Anne et résidente d’Edmonton, a répondu non sur son bulletin de vote.

Ça ne ressemble pas à une constitution. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je suis déçue, dit-elle.

Par ailleurs, 14 communautés métisses menacent de saisir la justice contre la nouvelle constitution de la MNA. Selon eux, celle-ci ne les représente pas.

Le président de la section locale métisse de Lethbridge, Adam Browning, appuie le principe d’autodétermination, mais pas la Constitution. Plusieurs communautés métisses ont demandé au gouvernement fédéral d'arrêter la ratification de cette constitution, dit-il.

La Nation métisse de l’Alberta pense à la prochaine étape, qui sera, entre autres, de former le premier gouvernement métis. Notre constitution sera une base solide pour notre gouvernement métis et nos lois métisses pour les générations à venir, a dit Audrey Poitras. Elle a ajouté qu'elle aidera à améliorer les relations avec le Canada et l'Alberta et à achever la réconciliation.

Avec des informations de Katarina Szulc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...