•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations portées pour un vol d’électricité de 300 000 $ au Lac-Saint-Jean

Gros plan sur un compteur électrique.

Un compteur d'Hydro-Québec

Photo : Radio-Canada / La facture

Maxime Hébert-Lévesque
Julien Boudreault-Gauthier

Des accusations criminelles de vol d'électricité et de méfait ont été portées jeudi au palais de justice de Roberval contre trois personnes et quatre entités morales, dont la clinique dentaire Vivadent de Saint-Bruno.

Marie-Pascale Gobeil, Guillaume Goulet, Mathieu Goulet ainsi que leurs entreprises respectives sont accusés d’avoir volé pour plus de 300 000$ en électricité et causé des méfaits totalisant 20 000$ à l’encontre d’Hydro-Québec.

Du côté d’Hydro-Québec, nous avons été alertés à partir d’avril 2021 par nos outils de détection qui ont détecté des utilisations anormales d’électricité. Par la suite, nos équipes de Sécurité corporative ont été en mesure de faire enquête et de démasquer en juillet de la même année un réseau de vol d’électricité , explique Cendrix Bouchard, conseiller stratégique en communication chez Hydro-Québec.

Les infractions ont été commises dans une quinzaine de résidences à Roberval, Chambord, Saint-Bruno, Saint-Félicien, Hébertville, Saint-Prime et Mashteuiatsh. 

Le vol d’électricité n’est pas rare au Québec, comme l’explique M. Bouchard qui invite les citoyens témoins d’actes similaires à joindre la ligne Ouvrons l'œil.

Si on regarde l’ensemble du territoire d’Hydro-Québec, nos équipes responsables d’assurer l'intégrité et la protection des revenus vont traiter en moyenne 400 dossiers de vol d’électricité par année. De 2019 à 2021, nous avons été en mesure de récupérer 16,5 M$ en consommation. Ce qu’il est important de savoir, c’est que nous nous devons de tenter de récupérer les sommes qui nous sont subtilisées de cette façon-là par souci d’équité pour l’ensemble de la clientèle , conclut le porte-parole.

Pour ce qui est de l'avocat des accusés, Me Jean-Marc Fradette, il cible déjà plusieurs lacunes dans les accusations.

Sur les chefs d'accusation, il y a des périodes où mes clients n'étaient même pas propriétaires des immeubles. Alors, là il faut que je vérifie comment se fait-il qu'on a prévu des années où ils n'en étaient pas propriétaires puis j'ai déjà une personne rencontrée qui est un médecin qui n'a absolument rien à voir dans l'histoire, qui ne comprend pas pourquoi il est accusé, donc c'est complexe, a affirmé Me Fradette vendredi.

Hydro-Québec outillé pour détecter les vols

C’est une perturbation dans le réseau électrique qui a permis à Hydro-Québec de détecter le vol d’électricité dès mars 2021. 

Les différentes résidences sont associées à un transformateur, ce qu'on appelle une cellule électrique. [...] Un client qui décide de détourner son électricité, ça va faire une perturbation dans cette cellule , a expliqué Marc Desaulniers, chef des interventions en vol d'électricité chez Hydro-Québec, au micro de C’est jamais pareil.

Important vol d'électricité au Lac-Saint-Jean

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • C'est jamais pareil

C'est jamais pareil, ICI Première.

Les compteurs-intelligents, installés sur l'ensemble des résidences du Québec, qui permettent de mesurer la consommation d’électricité, servent aussi à détecter diverses non-conformités électriques sur le réseau.

En plus de ses systèmes informatiques qui analysent les anomalies sur le réseau, Hydro-Québec reçoit plusieurs signalements provenant du public chaque année.

« Lorsqu'on parle de vol d'électricité, c'est parce qu'il y a eu manipulation au niveau de l'installation électrique du client, soit le compteur lui-même ou parfois en amont. »

— Une citation de  Marc Desaulniers, chef des interventions en vol d'électricité chez Hydro-Québec

En moyenne, Hydro-Québec reçoit 2500 signalements concernant des vols d’électricité annuellement.

Ça peut être des citoyens qui nous appellent, ça peut être des analyses qu'on fait à l'interne. [...] On collabore également avec les services de police [...], a ajouté Marc Desaulniers, qui a aussi rappelé l’importance de ne pas manipuler par soi-même les équipements électriques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...