•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste innu Florent Vollant était de passage à Sept-Îles jeudi soir

Florent Vollant est assis et il serre la main d'une personne.

Grâce à son livre, l'artiste âgé de 63 ans souhaite contribuer à la réconciliation entre les Premières Nations et les allochtones.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

L’auteur-compositeur innu Florent Vollant était de passage jeudi soir à la Librairie Côte-Nord, à Sept-Îles, pour une séance de signature de sa biographie, Ninanimishken : je marche contre le vent.

Florent Vollant a offert jeudi soir, entre 19 h et 20 h 30, une quarantaine de dédicaces, selon la Librairie Côte-Nord.

L'artiste innu raconte que sa présence était attendue de plusieurs Septiliens. Il s'agit de sa première apparition officielle sur le territoire nord-côtier depuis son hospitalisation en avril 2021.

On est à Sept-Îles, puis c'est pas loin de Maliotenam et de chez nous. Ça adonne bien que je vienne ici et que je partage mon temps avec les gens. J’aime beaucoup la région, confie-t-il.

Florent Vollant, à contre-courant

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • Bonjour la Côte

Bonjour la côte, ICI Première.
Un exemplaire de la biographie de Florent Vollant.

Le livre Ninanimishken est un témoignage touchant sur une existence marquée par une enfance dans un pensionnat pour Autochtones.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Sa biographie a été lancée en septembre dernier dans les librairies du Québec. Elle est coécrite par son ami franco-ontarien Justin Kingsley.

J’ai débuté avec un projet de l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), qui est venu à Maliotenam. Moi, j’étais là comme narrateur. M. Kingsley était là aussi et il m’a proposé de raconter mon histoire, à moi, dans un livre. Je partage mon parcours avec les gens qui veulent bien le lire, relate M. Vollant.

Deux hommes se regardent dans les yeux.

Florent Vollant et Justin Kingsley, au lancement du livre Ninanimishken à Montréal en septembre dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Ismaël Houdassine

La biographie Ninanimishken est divisée en trois temps, soit en trois moments de la vie de Florent Vollant. Le pensionnat à 5 ans, la prison à 18 ans et l’hôpital à 61 ans.

Je fais partie d’un territoire. Je fais partie d’un langage. Je fais partie d’une nation, des nomades. Tout ça fait de moi ce que je suis, ajoute-t-il.

Grâce à ce livre, l'auteur âgé de 63 ans souhaite contribuer à la réconciliation entre les Premières Nations et les allochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...