•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une demande d’injonction déposée par la C.-B. contre un programme de Telus Santé

Une clinique de Telus à Vancouver.

Le programme Life Plus de Telus Santé pourrait être en violation de la Medicare Protection Act.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

La Commission des services médicaux de la Colombie-Britannique a déposé une demande d'injonction devant la Cour suprême de la province contre le programme Life Plus de Telus Santé. Le programme serait en violation de la Medicare Protection Act, la loi sur la protection de l'assurance maladie qui garantit que l'accès aux soins médicaux doit être fondé sur les besoins et non sur la capacité à payer.

La demande d’injonction survient alors qu'en février le ministre de la Santé Adrian Dix a demandé à la Commission des services médicaux de mener un examen concernant le fonctionnement de Telus Santé pour déterminer si ce service permettrait à certains patients d'éviter une file d'attente et s'il crée un système de santé à deux vitesses.

L’un de mes rôles les plus importants, en tant que ministre de la Santé, [...] est de veiller à ce que l'accès aux soins de santé ne soit pas basé sur la capacité à payer de quiconque, c’est pourquoi nous avons modifié la loi sur l’assurance maladie en 2018, a déclaré Adrian Dix jeudi en point de presse.

Telus Santé réfute ces allégations et indique que les frais du programme Life Plus sont strictement destinés aux services non assurés, comme des consultations avec des diététiciens et des kinésiologues, et non aux services assurés publiquement. Le programme coûte 4650 dollars la première année et 3600 dollars les années suivantes.

Juggy Sihota, vice-présidente de Telus Santé, n'a pas précisé si l'entreprise va agir contre cette demande d'injonction, mais affirme accueillir favorablement cette procédure judiciaire.

Avec des informations de Wildinette Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...