•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Au nord d’Albany, de Marianne Farley, prend l’affiche vendredi

Une femme adossée contre une voiture regarde son téléphone.

Céline Bonnier interprète le rôle principal dans le drame «Au nord d'Albany».

Photo : Maison 4:3

Radio-Canada

Le premier long métrage de Marianne Farley, Au nord d’Albany, prendra l’affiche dans 23 cinémas du Québec vendredi. Ce drame familial mettant en vedette Céline Bonnier et Zeneb Blanchet est inspiré d’une histoire que la réalisatrice québécoise a elle-même vécue.

Il y a plusieurs années, j’étais avec mes deux garçons en voiture. J’étais allée visiter mon frère [aux États-Unis] et, en revenant au Québec, ma voiture est tombée en panne, tout près du parc des Adirondacks, un endroit où il n’y a pas de réseau cellulaire, avait expliqué Marianne Farley en entrevue à Radio-Canada en 2020, peu après la fin de son tournage.

Dans le film, Céline Bonnier interprète Annie, une mère de famille monoparentale qui quitte Montréal avec ses deux enfants en direction de la Floride. Une décision impulsive, motivée par un geste violent qu’a posé sa fille rebelle de 15 ans (Zeneb Blanchet) dans la cour d’école.

Lors d’une escale forcée dans un village près d’Albany, la capitale de l’État de New York, Annie se lie avec un garagiste du coin, lui-même père d'une ado troublée.

Marianne Farley, qui a accumulé une soixantaine de rôles au petit et au grand écran, tant au Québec qu’au Canada anglais, s’est mise à la réalisation en 2017.

Son premier court métrage, Marguerite, a obtenu une nomination aux Oscars, tandis que son second, Frimas, a été présélectionné en vue de la cérémonie des statuettes dorées l’an dernier.

Au nord d’Albany met également en vedette le jeune Eliott Plamondon dans le rôle du fils d’Annie, l’acteur ontarien Rick Roberts dans celui du garagiste, et aussi Kelly Depeault, lauréate du Prix Iris de la révélation de l'année en 2021 pour son rôle dans La déesse des mouchesà feu, d'Anaïs Barbeau-Lavalette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...