•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois arrestations en lien avec des coups de feu à Saint-Léonard

Des voitures sur un stationnement devant une épicierie IGA.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a arrêté deux adolescents ainsi qu'une jeune fille de 20 ans en lien avec des coups de feu tirés devant un IGA situé sur le boulevard Langelier.

Photo : Radio-Canada / Yannick Gadbois

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal a arrêté jeudi trois personnes, deux adolescents et une jeune femme, en lien avec des coups de feu entendus plus tôt devant un centre commercial de Saint-Léonard.

L'histoire a commencé vers 13 h 30, lorsque deux véhicules se sont croisés devant un supermarché IGA qui se trouve dans ce centre commercial de quartier. Les occupants auraient échangé des coups de feu de part et d'autre, ont indiqué des sources policières à Radio-Canada.

Personne n'a été blessé et la police a depuis effectué trois arrestations en lien avec cette affaire. Il s'agit de deux adolescents de 17 ans et d'une jeune femme de 20 ans, selon nos sources.

Un policier qui parle à quelqu'un dans un véhicule de police.

Les agents sont arrivés sur place très rapidement après le signalement fait par des citoyens.

Photo : Radio-Canada / Yannick Gadbois

Des douilles retrouvées sur le sol

Immédiatement après l'incident, des témoins ont composé le 911; après leur arrivée sur place, les agents du SPVM ont retrouvé des douilles au sol.

Ces témoins ont été interrogés par le SPVM, qui recherche par ailleurs toujours le second véhicule concerné par la fusillade, un VUS bleu.

En attente d'un mandat pour un véhicule et un appartement

En début de soirée, les forces de l'ordre attendaient un mandat pour procéder à la fouille de l'autre véhicule ayant joué un rôle dans cet échange de tirs, et pour examiner un appartement situé à proximité.

Des résidents rencontrés sur place ont dit s'inquiéter de la situation, d'autant que des écoles et des garderies sont établies dans le secteur. Le quartier commence à être chaud, a dit l'un d'eux, selon qui les parents de jeunes enfants qui fréquentent ces endroits doivent être particulièrement craintifs à la suite des tirs dans ce quartier résidentiel tranquille.

D'après des informations de Pascal Robidas

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...