•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dinde des Fêtes menacée par la grippe aviaire en Colombie-Britannique

Vue de dessus du dîner de Noël traditionnel servi sur table. Menu du réveillon de Noël de canard rôti, boulettes et chou rouge avec du vin rouge sur une table à manger décorée.

La dinde est un repas traditionnellement servie pendant le temps des Fêtes.

Photo : iStock / alvarez

Bien que le réveillon semble encore loin, ceux qui souhaitent une dinde à leur table durant le temps des Fêtes devront s’y prendre à l’avance, cette année, selon le secteur avicole. Certains éleveurs de la Colombie-Britannique ont vu leur production presque anéantie par la grippe aviaire.

On voit beaucoup d’éclosions, actuellement, on en compte 30 qui sont actives dans la province, affirme Amanda Brittain, porte-parole du B.C. Poultry Association.

Elle s'attend à une production réduite de 20 % pour le temps des fêtes et précise que cette pénurie ne touche que les dindes, pour l’instant, poules et œufs étant épargnés pour l'instant. Une solution envisagée serait de se tourner vers d’autres provinces qui fourniraient des dindes supplémentaires.

Amanda Brittain recommande d’acheter sa dinde tôt, quitte à congeler la dinde fraîche ou à l’obtenir congelée. Il y a encore de la dinde surgelée dans mon épicerie locale, précise la porte-parole.

En ce qui concerne les commandes de dinde directement avec les éleveurs, qui prennent 13 à 15 semaines à élever, il risque d’être déjà trop tard. Les familles ont habituellement leur ferme habituelle et elles ont déjà passé leur commande, ajoute-t-elle.

Dans le cas où la dinde demeure introuvable, Amanda Brittain suggère de la troquer pour une autre protéine :le poulet est idéal pour de plus petites familles, tout comme le canard, ajoute-t-elle.

Les dindes fraîches déjà réservées

À la ferme Saanichton, sur l’île de Vancouver, où l’éleveur Bryce Rashleigh constate l’empressement des consommateurs pour sa petite production de la saison. Mes 50 dindes sont déjà réservées, mais j’ai remarqué une augmentation de gens qui nous appellent à la recherche de leur dinde de Noël, affirme-t-il.

Il souligne que la baisse marquée serait causée par les plus grands éleveurs qui ont été touchés par la grippe aviaire et, plus localement, ce serait en raison du départ à la retraite d’un éleveur qui produisait environ 1500 dindes par an.

Plusieurs dindes sont regroupées en troupeau, à l'extérieur, sous un ciel bleu.

Quand la grippe aviaire frappe un troupeau de volailles d'élevage, les effets se font rapidement ressentir, selon le fermier Bryce Rashleigh.

Photo : ISTOCK

Il connaît d’autres producteurs avicoles chez qui la grippe aviaire a fait des ravages. Bryce Rashleigh dépeint un tableau sombre. Tu le vois, quand ta volaille est malade, ça prend à peine 24 à 48 heures après l’infection pour constater que la majorité de tes bêtes sont infectées.

Pour sa propre production, il tente de prendre les précautions nécessaires pour prévenir une éclosion. C’est comme avec la pandémie, illustre-t-il. Certaines personnes étaient infectées, alors que d’autres non et ça demeure inexplicable, mais en attendant on fait attention, on est sanitaire, on suit un protocole.

Au-delà de la grippe aviaire, le secteur avicole ne l’a pas eu facile ces derniers temps. Les fermiers de la vallée du Fraser tentent de se remettre des inondations de l’an dernier et de la chaleur extrême de cet été, ajoute Amanda Brittain.

Bryce Rashleigh souligne aussi qu’il ressent aussi les effets de l’inflation et que, cette année, il y aura une hausse de 30 % sur les prix de ses produits par rapport à l’an dernier. L’agriculture coûte plus cher, donc les produits qui sont sur les étagères sont plus chers. C'est malheureux, mais c’est notre réalité actuellement au Canada, résume-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...