•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ex-patron de la STQ devient DG de la Ville de Lévis

Stéphane Lafaut pose devant une bannière aux couleurs de la Société des traversiers du Québec.

Stéphane Lafaut a présidé aux destinées de la STQ au cours des quatre dernières années (archives).

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Un mois à peine après avoir annoncé qu’il quittait les commandes de la Société des traversiers du Québec (STQ), Stéphane Lafaut prend la barre de la direction générale de la Ville de Lévis.

La Municipalité a annoncé jeudi après-midi la nomination de cet administrateur d’expérience qui a occupé plusieurs fonctions au sein du gouvernement du Québec et des Forces armées canadiennes.

Ayant été responsable de la gestion de projets majeurs et de la gestion d’infrastructures, de ressources matérielles et financières de plusieurs milliards, M. Lafaut s’est démarqué par son expertise, sa capacité d’analyse et par sa résolution de problèmes, a déclaré la Ville de Lévis par voie de communiqué.

Le leader recherché

L’administration municipale a précisé que la candidature de l’ex-patron de la STQ a été retenue à la suite d’un processus exigeant et rigoureux.

La façade de l'hôtel de ville de Lévis en hiver.

Stéphane Lafaut deviendra le troisième directeur général de la Ville de Lévis en moins d'un an (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Bien que nous ayons reçu des candidatures de très grande qualité, [celle] de Stéphane Lafaut s'est démarquée [...] Il a pu convaincre qu'il représentait le leader recherché, a commenté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Stéphane Lafaut entrera en fonction au cours des prochains jours pour un mandat d’une durée de sept ans.

Sa nomination survient après les départs, à quelques mois d’intervalle, des ex-directeurs généraux de la Ville de Lévis Simon Rousseau et Christian Tanguay, tous deux recrutés par la Ville de Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...