•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Noël jazzé de Yannick Nézet-Séguin, Kim Richardson, Mélissa Bédard et l’OM

Le chef d'orchestre Yannick Nézet-Séguin donne le tempo sur scène devant les musiciens et musiciennes.

Le concert de Noël « Des airs de fête » est présenté vendredi et samedi à la Maison Symphonique de Montréal.

Photo : Facebook/Orchestre métropolitain

Radio-Canada

L’Orchestre métropolitain (OM) célébrera le temps des Fêtes dès vendredi dans un concert en compagnie des chanteuses Kim Richardson et Mélissa Bédard, ainsi que du Taurey Butler Trio. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, c’est plus de 200 artistes qui interpréteront les plus beaux airs des Fêtes des répertoires populaires, classiques, québécois et américain.

Cette année, j’ai tellement envie d’être dans l’esprit des Fêtes, parce que je me rends compte que ça fait quand même trois ans qu’on en est plus ou moins privés, explique le directeur et chef d’orchestre de l’OM, Yannick Nézet-Séguin. 

Je me fais plaisir. J’allais dire un plaisir coupable, mais ce n’est pas coupable, parce que c’est tellement de la grande musique.

Le public pourra ainsi réveillonner à l’avance sur les arrangements d’Antoine Gratton de célèbres titres comme Amazing Grace, Santa Claus Is Coming to Town, Noël blanc, Sleigh Ride et Joyeux Noël. Le grand Duke Ellington sera aussi à l’honneur avec sa Nutcracker Suite, tirée de Casse-Noisette, tout comme le compositeur britannique Samuel Coleridge-Taylor avec sa Christmas Ouverture

La chanteuse chante avec émotion sur scène, avec un musicien et un écran géant à l'arrière-plan.

Mélissa Bédard

Photo :  La production est encore jeune / Karine Dufour

Un Noël feutré, mais qui swingue 

Yannick Nézet-Séguin affirme qu’il avait envie avec ce spectacle de réunir deux traditions de Noël, celle à connotation plus religieuse que l’on connaît bien au Québec avec ses cantiques et ses crèches en bois, et celle des Noëls plus récents qui a été popularisée par les crooners ainsi que les musiciens et musiciennes de jazz. 

J’ai l’impression qu’au Québec, on a tout le temps une petite réserve sur les "Noëls américains", comme si ça déformait l’original ou quelque chose comme ça, explique-t-il. Mais moi, j’aime ça, j’aime le Noël jazzé, j’aime quand il est feutré, mais j’aime aussi quand ça a un aspect un peu big band.

La chanteuse tient un micro sur scène devant un écran géant.

Kim Richardson

Photo : Radio-Canada / Amélie Grenier

Aux voix de la chanteuse ontarienne Kim Richardson et de la chanteuse québécoise Mélissa Bédard s’ajouteront les envolées swing et jazz du trio mené par le pianiste Taurey Butler, du New Jersey. Le tout sera soutenu par le Chœur métropolitain, qui est sous la direction artistique de Yannick Nézet-Séguin depuis 2000.

Le spectacle Des airs de Noël sera présenté vendredi à 19 h 30, ainsi que samedi à 13 h et à 16 h à la Maison symphonique de Montréal. 

Ce texte a été écrit à partir d'une entrevue réalisée par Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle à l'émission Tout un matin. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté ou de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...