•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : toujours en attente d’un partenaire pour le matériel roulant

Le futur tramway de Québec.

Le futur tramway de Québec

Photo : Gracieuseté : Ville de Québec

La Ville de Québec se refuse encore à dévoiler l’identité de l’entreprise qui fournira le matériel roulant du projet de tramway. Le processus d’ouverture des soumissions techniques et financières s’est cependant conclu en octobre dernier.

L’information deviendra publique au moment où les instances décisionnelles municipales adopteront les termes du contrat, précise par courriel Karine Desbiens, cheffe des relations de presse à la Ville de Québec.

Selon l’échéancier publié par le Bureau de projet du tramway, le partenaire pour le matériel roulant doit être trouvé cet automne.

Or, les enveloppes liées aux volets technique et financier ont été ouvertes respectivement les 29 septembre et 26 octobre derniers.

L’analyse du dossier est en cours, se limite à dire Karine Desbiens.

Siemens toujours dans la course?

Impossible de savoir si les deux entreprises retenues au terme du processus de qualification, Siemens et Alstom, sont toujours dans la course pour l’obtention du contrat du matériel roulant.

En juin dernier, Siemens avait cependant confirmé qu’elle songeait à se retirer de l’appel de propositions en cours.

Une représentation virtuelle montre des gens qui attendent le tramway à une station en hiver.

La station située près du CHUL de Sainte-Foy

Photo : Ville de Québec

Le fabricant allemand se montrait alors déçu de ne pas pouvoir proposer une technologie d’alimentation hybride par fil et batteries pour le tramway, l’administration Marchand préférant opter pour une solution éprouvée.

Contactée par Radio-Canada, Siemens nous a dirigés vers la firme Tact, qui lui offre un soutien dans ses relations publiques au Québec.

Les demandes à ce sujet doivent être adressées au Bureau de projet du tramway, indique un porte-parole par courriel.

20 % du budget

Le contrat du matériel roulant représente environ 20 % de la facture totale du tramway. Le reste du budget doit être alloué à l’aménagement des infrastructures.

Advenant un désistement de Siemens, le Bureau de projet aurait toujours le choix d’entamer une négociation de gré à gré avec Alstom.

L’interruption du processus d’approvisionnement semble improbable à ce stade-ci, la Ville ayant déjà choisi de tout reprendre à zéro à l’été 2021 en raison d’un manque de soumissionnaires.

Régis Labeaume devant le logo de la ville de Québec en conférence de presse.

À l'été 2021, Régis Labeaume se voyait contraint de reprendre le processus d'approvisionnement du tramway.

Photo : Radio-Canada

À ce moment, l’administration Labeaume confirmait son intention de lancer des appels de propositions distincts pour le matériel roulant et les infrastructures afin de stimuler la compétition.

Le choix du consortium qui livrera les infrastructures du tramway doit pour sa part être annoncé au printemps 2023.

Un plan d’affaires attendu

Le Bureau de projet du tramway doit soumettre prochainement un plan d’affaires détaillé à la Société québécoise des infrastructures (SQI).

Le document comprendra une mise à jour des coûts dans un contexte inflationniste, la dernière évaluation remontant à l’automne 2021.

Un dépassement de coûts de 600 millions de dollars avait alors été confirmé, portant la facture totale du projet à tout près de 4 milliards de dollars.

Le gouvernement fédéral a déjà indiqué qu’il comptait assumer sa part des dépassements de coûts par l'entremise de son Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC) et rappelle que 2,7 milliards de dollars sont toujours réservés pour le Québec.

Le gouvernement Legault doit cependant soumettre une demande en bonne et due forme d’ici le 31 mars, sans quoi les sommes disponibles resteront dans les coffres d'Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...