•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accès à l’Internet de Starlink est freiné par des propriétaires de logements au Nunavut

Des maisons sur pilotis à Iqaluit, au Nunavut.

Au Nunavut, des propriétaires interdisent à leurs locataires d’installer l'Internet de Starlink dans leur logement.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Au cours des derniers mois, le fournisseur d'Internet Starlink a élargi sa couverture au Nunavut, mais certains propriétaires interdisent à leurs locataires de l'installer dans leur logement, expliquant que cela pourrait endommager le bâtiment.

C’est notamment le cas pour les logements gérés par l’entreprise Northview et la Société d’habitation du Nunavut (SHN), qui gère plus de 1700 logements destinés à des employés de la fonction publique du territoire et près de 5700 logements sociaux.

Selon la SHN, les antennes paraboliques de Starlink ne peuvent être installées dans ses logements, car la société n’a pas encore établi de politique à ce sujet. Le directeur des politiques et de la planification stratégique de la SHN, Eric Doiron, indique que les baux ne permettent pas aux locataires de modifier ou d’ajouter des éléments aux logements.

Le locataire ne peut pas simplement percer des trous dans les murs ou sur le toit d’un bâtiment pour faire passer des câbles de télécommunications, dit-il. « Cela pourrait endommager l’enveloppe du bâtiment, causer des fuites [d’eau] ou encore des incendies importants dans la structure du bâtiment. »

En revanche, les locataires de logements sociaux de la SHN sont autorisés à installer une antenne parabolique de Starlink, à condition qu’ils aient obtenu la permission de la société au préalable et que l’installation soit effectuée par un professionnel.

Une antenne parabolique sur le toit d'une maison, au Nouveau-Brunswick.

L'Internet de Starlink est désormais disponible dans l’ensemble du Canada, dont les trois territoires du Grand Nord, ainsi qu’en Alaska.

Photo : CBC / Aniekan Etuhube

L’entreprise Northview possède sept bâtiments résidentiels à Iqaluit et plusieurs douzaines d’autres à Inuvik et à Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest.

Dans un échange de courriels, la vice-présidente aux opérations, Linay Freda, indique que l’entreprise est consciente de l’intérêt croissant pour Starlink dans le Nord, mais que les locataires ne sont pas autorisés à installer des équipements de télécommunications dans les propriétés de Northview sans le consentement du propriétaire.

Le risque d'interférence avec les systèmes de câblage des bâtiments doit être pris en compte avant qu'une politique puisse être élaborée, poursuit Linay Freda.

Une pancarte de l'entreprise Northview dans une rue enneigée de Yellowknife, en mars 2020.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Northview compte sept bâtiments résidentiels à Iqaluit et plusieurs douzaines d’autres à Inuvik et à Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest.

Photo : CBC / John Last

Jonah McCavour est un fonctionnaire du gouvernement du Nunavut qui réside à Rankin Inlet, dans le sud du Nunavut. Il juge que la connectivité Internet dans la collectivité est atroce et assure que l’arrivée de Starlink au territoire est prometteuse pour les étudiants qui doivent suivre des cours en ligne, pour les travailleurs de la santé en télémédecine ou pour les entreprises dont le commerce se fait en ligne.

Son propriétaire, EPLS Group of Companies, possède plusieurs bâtiments résidentiels dans les communautés de Rankin Inlet et d’Arviat. Jonah McCavour s’est heurté à un refus lorsqu’il a demandé l’autorisation d'installer l'Internet de Starlink.

« L'accès à Internet haut débit en 2022 est un droit humain fondamental. »

— Une citation de  Jonah McCavour, fonctionnaire et résident de Rankin Inlet

Le fournisseur Internet Starlink est géré par SpaceX, la société d’Elon Musk, et repose sur une constellation de satellites en orbite à basse altitude.

Le 21 novembre, Starlink a annoncé que ses services étaient offerts dans l’ensemble du Canada, dont les trois territoires du Grand Nord, ainsi qu’en Alaska.

Avec des informations de Sidney Cohen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...