•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mois de novembre entre grandes chaleurs et fortes tempêtes

Une route enneigée.

Environnement et Changement climatique Canada vient de publier son bilan météorologique du mois dernier (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada / Claude Côté

Même si la neige a rapidement recouvert les trois régions de l'Est-du-Québec, Environnement et Changement climatique Canada recense des températures beaucoup plus chaudes que la normale en novembre.

En fait, les températures ont été de 1 à 3 °C au-dessus de la normale presque partout dans l’Est-du-Québec.

Plusieurs villes ont par ailleurs fracassé des records de chaleur le 5 novembre dernier.

À Gaspé, notamment, le mercure a grimpé jusqu'à 22 degrés alors que l'ancien record était de 19,8 degrés. À la fin octobre et au début novembre, trois records de chaleur ont été battus en quelques jours à Gaspé.

À Mont-Joli, la même journée, le mercure a grimpé jusqu’à 20 degrés. Il fait normalement environ 5 degrés, soit 15 degrés de moins que la température enregistrée le 5 novembre, s’étonne Marie-Ève Giguère, météorologue pour Environnement et Changement climatique Canada.

Le tableau montre 20,2 degrés pour Rivière-du-Loup et 14,5 en 2008. À Baie-Comeau, il a fait 17,2 degrés et l'ancien record était de 13,5 degrés en 2008.

Les records de température ont été particulièrement impressionnants à Rivière-du-Loup et à Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada

L'hiver d'un seul coup!

Puis, la neige est arrivée. Elle est tombée d’un coup à la mi-novembre, portée par la queue de la tempête tropicale Nicole, qui a frappé la Floride.

Quelques jours plus tard, le 20 novembre, certaines parties de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent enregistraient déjà leur troisième tempête de neige.

À Gaspé, il est tombé 82 cm de neige en novembre alors que la normale tourne autour de 36 cm.

À Mont-Joli, également, les précipitations ont été particulièrement élevées avec 55 cm de neige, c’est-à-dire près de 30 cm de plus que les moyennes habituelles de 27 cm.

Présentement à Sept-Îles, il y a 30 cm de neige au sol. La normale est de 10 cm à ce temps-ci de l'année.

On a eu un mois de novembre en deux temps. Ce qui était vraiment exceptionnel a été le temps doux au début du mois où on a eu trois épisodes de chaleur intense. Puis après ça, boom, l’hiver est arrivé tout d’un coup et on a complètement changé de mode, résume Marie-Ève Giguère.

« Après trois semaines de redoux exceptionnel [du dernier tiers du mois d’octobre jusqu’au début de novembre], les Québécois sont passés en mode hiver d’un seul coup. »

— Une citation de  Marie-Ève Giguère, météorologue pour Environnement et Changement climatique Canada

D'ailleurs, les précipitations moyennes ont été plus élevées en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent le mois dernier que la normale moyenne. Certains secteurs ont même reçu deux fois plus de précipitations que la moyenne.

Les Îles-de-la-Madeleine n’ont pas été épargnées non plus. Il est notamment tombé 83 mm de pluie en une seule journée, alors que la normale pour le mois est de 94,1 mm.

Les précipitations ont toutefois été moindres sur la Basse-Côte-Nord, qui n’a reçu que 25 à 75 % de ce qu’elle reçoit à l’habitude.

Environnement et Changement climatique Canada prévoit, pour décembre, de brefs épisodes de pluie et de neige séparés par quelques jours de calme. Les températures oscilleront près des normales de saison, avec de brefs passages au-dessus du point de congélation, indique la météorologue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...