•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annulation du procès pour viols de l’ex-acteur de That ‘70s Show Danny Masterson

Danny Masterson, assis dans un bar, écoute une question du public.

Danny Masterson

Photo : Getty Images / Anna Webber

Radio-Canada

Un juge a prononcé l’avortement du procès de l’acteur américain Danny Masterson, connu pour son rôle dans la série That ‘70s Show, qui est accusé d’avoir violé trois femmes, dont une ancienne compagne, entre 2001 et 2003.

Le jury penchait nettement en faveur de l’acquittement, mais le juge a constaté qu’il serait impossible d’en arriver à un verdict unanime, nécessaire pour acquitter ou condamner Masterson.

Après de longues et rigoureuses délibérations, il est clair que nous, en tant que membres du jury, souhaitons rester sur nos positions quant aux accusations, peut-on lire dans une lettre du jury lue au procès par la juge Charlaine Olmedo.

Je constate que le jury est dans une impasse, a affirmé la juge. Je dois donc déclarer l’avortement du procès.

L’Église de scientologie en arrière-plan

Le comédien de 46 ans était accusé d’avoir violé trois femmes à son domicile de Hollywood, entre 2001 et 2003. Masterson maintenait de son côté que toutes ses relations étaient consensuelles.

L'acteur avait avancé, lors de la sortie des premières dénonciations le concernant, en 2020, que les accusations émanaient d'un producteur opposé à l'Église de scientologie, à laquelle il appartient.

Ses trois accusatrices sont d’anciennes membres de l’Église qui disent avoir été harcelées et intimidées par celle-ci pour leurs tentatives d’amener Masterson devant la justice.

La juge Charlaine Olmedo a mis une rencontre à l’agenda en janvier prochain pour discuter des prochaines étapes dans ce dossier. Un nouveau procès pourrait avoir lieu en mars.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...