•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

États-Unis : la pénurie de préparations pour bébé risque de s’étirer jusqu’au printemps

Un bébé boit du lait au biberon.

La crise date de février, quand l'entreprise Abbott a rappelé ses produits à cause d'infections bactériennes.

Photo : iStock

Radio-Canada

La pénurie de préparations pour bébé, qui a frappé les États-Unis plus tôt cette année et a même déclenché l’intervention de la Maison-Blanche, risque de s’étirer jusqu’au printemps, a déclaré jeudi matin l’entreprise Enfamil, le plus important fabricant américain de préparations pour bébé.

Dès le mois de février 2022, les parents américains ont été pris de panique lorsque l’entreprise Abbott a rappelé des dizaines de ses marques, dont Similac, Alimentum et EleCare. Ces produits, fabriqués au Michigan, ont été retirés des tablettes en raison de plaintes liées à des infections bactériennes.

Les jeunes familles se sont alors précipitées vers les autres marques et les allées des magasins ont été vidées de leurs préparations pour bébé.

La Maison-Blanche s'est finalement penchée sur la situation en mai, invoquant le Defense Production Act de 1950 pour aider les fabricants à obtenir les ingrédients nécessaires pour augmenter la production.

Des mois plus tard et malgré des progrès, l’approvisionnement n’est toujours pas revenu à la normale, selon Robert Cleveland, vice-président pour les marchés de l’Amérique du Nord et de l’Europe de Reckitt, propriétaire d’Enfamil.

Reckitt est devenu le leader américain des préparations pour bébé après le rappel des produits d'Abbott et, selon Robert Cleveland, elle détient depuis un peu plus de 50 % du marché.

Au Canada, la pénurie chez nos voisins du sud avait surtout touché les bébés ayant des besoins particuliers, notamment en raison d’allergies.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...