•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vidéo montre l’évasion de cinq lions dans un zoo de Sydney, en Australie

Un lionceau dans la savane.

Quatre lionceaux et un lion adulte ont réussi à sortir de leur enclos le 2 novembre dernier en Australie.

Photo : Getty Images / AFP/BRENDON THORNE

Radio-Canada

Si tous les yeux du Québec sont présentement rivés sur un troupeau de vaches en fuite, les Australiens ont quant à eux dû gérer la fuite de cinq lions d’un zoo Taronga, à Sydney, au début du mois de novembre.

Les événements remontent au 2 novembre dernier, mais la vidéo montrant la fuite de quatre lionceaux et d’un lion adulte a seulement été montrée au public jeudi.

On peut clairement y voir les félins se faufiler dans une fente de la clôture de leur enclos pour ensuite explorer les alentours.

La vidéo a notamment été partagée par le réseau australien SBS News : Voici le moment où cinq lions s'enfuient de leur tanière au zoo Taronga, peut-on lire.

Seules la femelle adulte et une de ses progénitures ont décidé de ne pas traverser la clôture et d’attendre patiemment le retour de ses petits.

Sans surprise, l’évasion a déclenché une alerte Code 1 au zoo et tous les employés et visiteurs ont été confinés dans des installations sécuritaires.

Les lionceaux Luzuko, Zuri, Khari et Malika et leur père Ato sont restés calmes à l’extérieur de leur enclos jusqu’à ce qu’ils décident par eux-mêmes d’y retourner, a assuré la direction du zoo jeudi.

Les lionceaux et leur père ont tenté à plusieurs reprises de retourner dans leur enclos et le petit mâle Luzuko a été le premier à y parvenir. Il a rapidement été suivi par sa sœur Zuri et son frère Khari.

Avec des encouragements des gardiens du zoo, Ato est ensuite lui aussi retourné dans sa tanière.

La petite Malika a quant à elle dû être tranquillisée par l’équipe d’intervention d’urgence pour être ensuite ramenée dans son enclos. Les évasions sont rares au zoo Taronga, selon la direction, mais celle-ci assure que les gardiens sont malgré tout toujours prêts avec un plan d’action impliquant des pistolets à fléchettes anesthésiques et des filets.

Une enquête indépendante est menée

Une enquête menée par un ingénieur indépendant et spécialisé est en cours. Il tente notamment de comprendre à quoi est due la défaillance du système complexe de la clôture.

La famille de félins a évidemment été déplacée en attendant les conclusions de l’ingénieur et les réparations qu’il recommandera pour la clôture.

Selon la direction du zoo, une clôture de sécurité empêche les animaux fuyant leur enclos de sortir du périmètre de l’établissement et d’errer dans les rues de Sydney.

Avec des informations du Guardian et de l'Australian Broadcasting Corporation

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...