•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des idées pour financer les piscines publiques

Une clôture grillagée empêche l'accès à une piscine.

La piscine du parc Jean-Perron du secteur Cap-de-la-Madeleine fait partie des piscines menacées de fermeture.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Le conseiller du district des Estacades Pierre-Luc Fortin ne baisse pas les bras devant l’éventuelle fermeture de près de la moitié des piscines publiques à Trois-Rivières. Il envisage de nouvelles façons de les financer en impliquant les propriétaires de piscine privée.

La Ville de Trois-Rivières doit faire des choix difficiles en vue de son prochain budget. Parmi ces choix, il y a l'abandon de plusieurs piscines publiques.

Pour Pierre-Luc Fortin, il faut trouver les moyens de les conserver, dans le contexte [où] éventuellement ce sera sollicité par la population [en raison du] réchauffement climatique.

Parmi ces moyens, il pense à l’imposition d’une tarification, une surtaxe, pour l’utilisation d’une piscine privée. Celle-ci serait destinée au fonctionnement des piscines publiques. Il y voit là une certaine logique. Il ne faut pas oublier qu’on utilise aussi l’eau de la ville, qui a été traitée et tout le monde l’a payé, ça. Il faudrait évaluer la possibilité, comment on mettrait ça en place, quel serait le montant pour que ce soit acceptable.

« Je pense qu’il y aurait une certaine logique que les gens qui ont une piscine privée puissent contribuer au financement des piscines publiques. »

— Une citation de  Pierre-Luc Fortin, conseiller du district des Estacades

L’exemple de Saint-Maurice

La municipalité de Saint-Maurice dispose de compteurs d’eau qui lui permettent d’imposer une tarification à ses propriétaires en cas de dépassement du nombre de mètres cubes d’eau de base, compris dans le compte de taxes. C’est une piste qui peut être envisagée, mais d’autres peuvent l’être également.

Faut voir c’est quoi la mise en place la plus simple, la plus efficace, ce qui rapporte le plus, mentionne le conseiller pour qui l’important est de penser à plus long terme. Il considère que la fermeture de piscines publiques incite les gens à se tourner vers les piscines privées et comme ce n’est pas accessible à tout le monde, un clivage va se créer dans la population. Il estime que ce service est essentiel.

Il souhaite que le conseil municipal se penche sur cette piste.

Avec les informations de Jonathan Roberge et d'après une entrevue à l'émission En direct

Entrevue avec le conseiller du district des Estacades, Pierre-Luc Fortin

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • En direct - Mauricie–Centre-du-Québec

Clôture cadenassée empêchant l'accès à une piscine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...