•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11,35 M$ pour rénover le stade Canac

Les gradins vides du stade Canac en été.

La Ville de Québec va investir 11,35 millions de dollars dans la réfection du stade Canac (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Les amateurs de baseball de Québec qui craignaient de voir le stade Canac passé au bulldozer peuvent dormir sur leurs deux oreilles : l’administration Marchand va investir plus de 11 millions $ afin de lui redonner ses lettres de noblesse. L’idée de construire un nouveau stade sur le site du Colisée est définitivement écartée.

Le Programme décennal d’immobilisations 2023-2032 de la Ville de Québec prévoit des dépenses cumulatives de 11,35 millions $ au cours des cinq prochaines années pour remettre le stade Canac à niveau.

Les travaux à réaliser incluent la réfection de l’enveloppe extérieure et des gradins, la modernisation de l’éclairage du terrain et la mise aux normes des moyens d’évacuation.

Une partie de baseball des Capitales de Québec disputée en soirée au stade Canac.

L’administration Marchand renonce à construire un nouveau stade de baseball sur le site du Colisée (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

En septembre, le conseiller responsable des loisirs et des sports au comité exécutif, Jean-François Gosselin, avait évoqué la possibilité de démolir le stade Canac et de construire une toute nouvelle infrastructure sur le site du Colisée.

Plan A

Le maire Bruno Marchand avait toutefois précisé que le plan A demeurait de pérenniser le stade Canac. Si on est capable de l’entretenir, la question [d’un nouveau stade] ne se pose même pas, avait-il déclaré.

M. Marchand avait ouvert la porte à l’idée d’augmenter le budget de 10 millions $ prévu au Plan d’investissement quinquennal 2022-2026 pour la réfection du stade Canac.

Une solution plus économique qu’un nouveau stade, lequel coûterait probablement plusieurs dizaines de millions.

Investissements pour la réfection du stade Canac

2023 : 1,4 M$
2024 : 1,5 M$
2025 : 2 M$
2026 : 3,1 M$
2027 : 3,35 M$
Total : 11,35 M$


Source : Programme décennal d’immobilisations 2023-2032, Ville de Québec

Le chef de l’opposition à l’hôtel de ville, Claude Villeneuve, croit qu’il s’agit d’une bonne nouvelle. Il fait toutefois remarquer qu’on ignore encore ce que l’administration municipale entend faire du Colisée.

C’est sûr qu’au niveau de l’investissement qui est prévu, on ose au moins espérer que c’est pour garder les Capitales à cet endroit-là. Par contre, ça ne nous éclaire toujours pas sur le sort qui est réservé au Colisée et qu’est-ce qui s’en vient avec ce secteur-là, où il y a de gros développements qui sont attendus, a réagi M. Villeneuve lors d'une mêlée de presse à l'hôtel de ville mercredi après-midi.

Claude Villeneuve lors d'une séance du comité plénier portant sur le budget de fonctionnement 2023

Claude Villeneuve aurait aimé avoir plus d'informations sur le budget avant d'être appelé à se prononcer en faveur ou contre son adoption.

Photo : Radio-Canada

Le chef de Québec d'abord sortait d'une séance du comité plénier portant sur le programme d'immobilisations dévoilé lundi par l'administration Marchand.

Manque de transparence

Il s'est plaint de ne pas avoir obtenu la liste des infrastructures sportives que la Municipalité souhaite prioriser. Il affirme que les citoyens ont le droit de savoir quand une nouvelle piscine ou patinoire verra le jour dans leur quartier.

Claude Villeneuve se demande ouvertement comment les élus pourront se prononcer en faveur d'un budget s'ils n'ont pas en main toutes les informations nécessaires.

C'est quelque chose qui existait sous l'administration Labeaume et qu'on n'a plus maintenant. On aimerait ça comprendre pourquoi [...]. On trouve ça un peu choquant que la quantité et la qualité des informations dont on dispose quand vient le temps d'étudier le budget sur lequel on va devoir voter [aille] en s'amenuisant, a-t-il déploré.

Avec la collaboration d’Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...