•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chauffage résidentiel : une aide financière bonifiée pour les Prince-Édouardiens

La province offre 200 $ de plus par année et ouvre le programme d’aide à plus de résidents.

Une main couverte d'un gros gant de travail de la même couleur que le fromage en crème Philadelphia saveur saumon tient le bout d'une pompe en métal pour la brancher au tuyau qui sort du côté d'une résidence.

Plus de la moitié des Prince-Édouardiens se chauffent encore au mazout.

Photo : CBC / Craig Paisley

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard bonifie l’aide financière offerte aux résidents pour le chauffage de leur domicile.

À partir du jeudi 1er décembre, le montant qui est offert par l’entremise du programme d’aide au chauffage résidentiel financé par la province et administré par l’Armée du Salut va augmenter.

Les foyers qui répondent aux critères d’admissibilité pourront recevoir 200 $ de plus par année, pour une aide maximale de 1200 $ par ménage.

Les critères d’admissibilité sont aussi revus de manière à rendre l’aide accessible à davantage de Prince-Édouardiens.

Les personnes qui ont la responsabilité de payer pour chauffer leur domicile sont admissibles à cette aide financière si leur revenu familial est de 60 000 $ par année ou moins, ou de 45 000 $ par année ou moins pour les individus.

Auparavant, le seuil maximum était de 45 000 $ par année pour les ménages et de 30 000 $ pour les particuliers.

Dorénavant, le programme sera aussi offert toute l'année, spécifie la province.

Plus tôt ce mois-ci, l’Armée du Salut à l’Île-du-Prince-Édouard disait constater une augmentation des demandes de soutien financier, qu’elle attribuait à la hausse importante du prix du mazout ces deux dernières années.

Selon des propos récents du premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, de moins en moins de gens se chauffent au mazout sur l’île, mais 56 % des résidents l’utilisent toujours, seul ou combiné à un autre mode de chauffage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...