•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton aurait été victime d’une importante fuite de données concernant ses employés

Extérieur de l'hôtel de ville d'Edmonton.

La Ville invite les employés à communiquer avec son Bureau de l'accès et de la protection des renseignements personnels au sujet de cette affaire (archives).

Photo : CBC

Radio-Canada

Un ancien employé de la Ville d’Edmonton aurait accédé sans autorisation à des centaines de milliers de données de la Ville, qu’il aurait ensuite stockées dans un nuage informatique. Des informations personnelles de plus de 5000 employés pourraient avoir été compromises par cette intrusion informatique.

Les faits remonteraient à mai 2021, indique la Ville dans un communiqué, en expliquant qu'elle a immédiatement signalé l’incident à son Bureau de l'accès et de la protection des renseignements personnels.

Compte tenu de l'ampleur de l’infraction, la Ville a engagé une société externe de conseil en informatique judiciaire, qui a pu accéder au compte sur le nuage informatique [de la personne soupçonnée de piratage] et a pu identifier plus de 157 000 enregistrements, peut-on lire dans un communiqué.

Si la Ville note que ces documents pourraient bien lui appartenir, elle dit cependant n’avoir aucune raison de croire qu’ils aient pu être partagés au-delà de l'employé, qui, précise-t-elle, ne fait plus partie de son personnel.

5000 personnes concernées

Selon la Ville, le Bureau de l'accès et de la protection des renseignements personnels a passé des mois à travailler sur l’incident de piratage présumé sans toutefois parvenir à examiner tous les enregistrements. Ce sont seulement les informations privées de plus de 5000 employés qui ont pu être identifiées, précise-t-elle.

Certains fichiers comprenaient des noms d'employés et des numéros de paie, d'autres comprenaient des renseignements sur la gestion du rendement, des listes d'ancienneté et des renseignements sur le rappel des employés mis à pied, ajoute-t-elle.

La Ville invite par ailleurs tout employé qui aurait des questions à ce sujet à communiquer avec son Bureau de l'accès et de la protection des renseignements personnels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...