•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Winnipeg arrête deux personnes pour une bagarre au match des Jets

Le Centre Canada Life, au centre-ville de Winnipeg, durant l'hiver 2022.

Le Centre Canada Life accueille les matchs de hockey des Jets de Winnipeg, au centre-ville.

Photo : Radio-Canada / Simon Deschamps

Radio-Canada

Un homme et une femme ont été arrêtés pour avoir agressé plusieurs personnes dans les gradins lors d’un match des Jets de Winnipeg. Des vidéos de la bagarre ont été relayées sur les réseaux sociaux.

Dans les vidéos, un homme et une femme portant des maillots de l’Avalanche du Colorado se battent avec des gardes de sécurité, des spectateurs et des policiers. Le premier projette contre les bandes un homme, qui semble saigner en raison d'une blessure à la tête.

Selon le communiqué du Service de police de Winnipeg, les policiers sont intervenus vers 21 h 10 pour aider à expulser deux clients non coopératifs. Lors de son arrestation, la femme a craché sur un policier, selon le communiqué.

Les policiers ont appris que les suspects avaient agressé deux agents de sécurité, une femme de 50 ans et un homme de 36 ans. Ils ont été soignés sur place pour des blessures au haut du corps.

Un homme de 54 ans est intervenu pour aider les agents de sécurité. Il a été agressé, ce qui a provoqué sa chute contre les bandes, lui causant une lacération à la tête. Il a été transporté à l’hôpital.

La police soupçonne que l’alcool a joué un rôle dans cet incident.

Un homme de Winnipeg de 34 ans est accusé de voies de fait et d’entrave à un agent de la paix.

Une femme de 28 ans, de The Pas, est accusée de voies de fait, d’entrave à un agent de la paix et d’agression d'un agent de la paix.

Ils ont été relâchés sous promesse de comparaître.

Le jour de l'incident, les Jets ont remporté le match 5-0.

Jeremiah Kornelsen, qui était assis dans la rangée derrière l'incident, s'est dit ébranlé par la scène.

Je n'ai jamais rien vu de tel lors d'un événement, que ce soit un match des Bombers, un concert ou autre. Généralement, il est demandé aux gens intoxiqués de quitter et ils le font, mais là c'était beaucoup plus intense , a-t-il déclaré à CBC mercredi.

La directrice des communications de True North Sports and Entertainment, propriétaire des Jets et du Centre Canada Life, Krista Sinaisky, affirme que  les personnes impliquées dans l'événement pourraient être bannies à vie des futurs événements et installations gérés par l'entreprise.

Entre-temps, dit-elle, True North Sports and Entertainment collabore avec la police et offre du soutien au personnel bouleversé par la bagarre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...