•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Jules Burnotte en train de skier devant des montagnes.

Le Sherbrookois, Jules Burnotte, a terminé au 76e rang de la première Coupe du monde de biathlon.

Photo : Photo fournie par Jules Burnotte

Radio-Canada

Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du monde de biathlon de la saison, mardi, à Kontiolahti, en Finlande. Le Sherbrookois a terminé la course de 20 kilomètres avec quatre cibles ratées, bon pour le 76e rang.

Après avoir manqué une cible à son premier passage au pas de tir, Burnotte a enchaîné avec un cinq sur cinq à l’arrêt suivant. Le Québécois a ensuite raté une cible à sa troisième visite et deux autres au dernier arrêt. Sachant qu’une minute de pénalité était ajoutée pour chaque cible ratée à cette épreuve, Burnotte s’est retrouvé encore plus loin au classement.

Je suis quand même déçu de mon ski , a laissé tomber d’entrée de jeu Burnotte en entrevue. Je m’attendais à mieux. C’est la première fois qu’on voit ce qu’on vaut en situation de course [cette saison] et vraiment, je pensais que je valais mieux que ça. C’est une mauvaise journée et je me sentais franchement fatigué dans les deux derniers tours. Je ne suis pas là où je m’étais imaginé être, mais il est trop tôt pour tirer des conclusions quelconques.

Christian Gow a été le meilleur représentant du pays, alors qu’il a conclu au 36e rang (deux cibles ratées), terminant à un peu moins de 5 minutes du vainqueur, le Suédois Martin Ponsiluoma. Zach Connelly (deux cibles ratées) a fini un rang et 6,5 secondes devant le Québécois qui a accusé un retard de 7 minutes 49,7 secondes sur Ponsiluoma.

Dans la colonne des points positifs, Burnotte constate qu’il peut être dans le coup au tir.

Je m’enlignais très bien pour faire un 18 sur 20, mais je suis confiant que je pourrai faire quelque chose de mieux très rapidement.

L’Olympien des Jeux de Pékin a relativisé son résultat après avoir échangé avec ses collègues de l’équipe nationale.

« En y repensant, on a toujours eu des résultats semblables aux premières courses de la saison. Moi, je n’ai jamais été dans le top-60 à ma première course de la saison. L’an passé, j’ai eu une bonne saison et de bons résultats et c’est à peu près le résultat que j’avais eu. Il ne faut pas trop s’inquiéter. »

Jules Burnotte et ses coéquipiers seront de retour en piste jeudi, au relais masculin 4 x7,5 km.

Avec les informations de Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...