•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme meurt dans un incendie à Stoneham

La maison est lourdement endommagée.

La maison est lourdement endommagée.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Un homme est mort dans l'incendie d'une résidence du chemin Jacques-Cartier Sud à Stoneham-et-Tewkesbury, mercredi matin.

Les services d’urgence ont reçu un appel vers 7 h 10. À l'arrivée des pompiers, des flammes sortaient de l'entretoit, rapporte le directeur de la sécurité incendie de Stoneham-et-Tewkesbury, Guy Poulin.

Guy Poulin est directeur de la sécurité incendie de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury.

Guy Poulin est directeur de la sécurité incendie de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

En faisant le tour de la résidence , ils ont aperçu une personne couchée sur un lit à travers une fenêtre. L'accès à la porte d'entrée de la maison étant trop dangereux, ils ont ouvert le mur extérieur de la chambre pour extirper la victime qui était déjà décédée, affirme M. Poulin.

Une enquête est ouverte afin de déterminer la cause de l'incendie. L'Unité des crimes majeurs de la Sûreté du Québec a été dépêchée sur place ainsi que deux techniciens de l'équipe d’identification judiciaire.

Des procédures d’identification vont devoir avoir lieu pour déterminer l'identité et l'âge de la victime.

Pas de borne-fontaine

M. Poulin souligne qu'il n'y a aucune borne-fontaine dans la municipalité de Stoneham, l'approvisionnement en eau était donc un défi constant. Quatre camions-citernes ont effectué une quinzaine de voyages pour transporter l’eau et la transvider dans des bassins portatifs pour alimenter les pompiers.

Un bassin carré jaune rempli d'eau derrière un camion.

Les pompiers ont dû utiliser un bassin portatif afin de contenir une réserve d'eau pour combattre l'incendie.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Une vingtaine de pompiers ont combattu le brasier, dont cinq de Saint-Gabriel-de-Valcartier. Ils ont mis deux heures à éteindre le brasier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...