•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux gestionnaires pour de meilleurs soins de proximité?

Les lits sont inoccupés dans ce corridor de l'urgence de l'hôpital de Rimouski.

Des lits dans un corridor de l'hôpital de Rimouski (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Sept nouveaux gestionnaires viennent d'être nommés par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent afin de favoriser une « gestion de proximité » des soins de santé dans les différentes MRC de la région.

La nomination de cinq directeurs adjoints et de deux coordonnateurs survient sept ans après la réforme de l'ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui avait entraîné la création des centres intégrés de santé et de services sociaux et centralisé la gestion des différents établissements régionaux.

Depuis qu’on a mis en place le CISSS en 2015, on a une structure hiérarchique qui couvre l’ensemble du Bas-Saint-Laurent, de La Pocatière à Les Méchins, et on sentait le besoin […] de remettre en place une forme de gouverne ou de gestion locale, principalement dans nos six hôpitaux, mais sans oublier les territoires des Basques et de la Mitis, a affirmé la présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo.

Nouveaux gestionnaires :

Directeurs adjoints :

  • Kamouraska : Pascal Lamarre
  • Rivière-du-Loup–Les Basques : Isabelle Lévesque
  • Témiscouata : Isabelle Tremblay
  • Rimouski-Neigette–La Mitis : Mélanie Potvin
  • La Matanie : François Dubé
  • La Matapédia : vacant

Coordonnateurs :

  • Rimouski-Neigette–La Mitis : Renelle Lévesque
  • Rivière-du-Loup–Les Basques : Daniel Tobien

Ces nouveaux gestionnaires n'auront toutefois pas d'autorité hiérarchique sur les ressources. Il relèveront directement de Mme Malo.

Ce qu’on veut faire, c’est de mettre une figure d’autorité, une personne responsable localement dans chacun des territoires de MRC, affirme la présidente-directrice générale.

« C’est un rôle de liant. C’est une personne qui va vraiment travailler très, très fort pour que tout ce qui fonctionne moins bien, on puisse régler ça rapidement. »

— Une citation de  Isabelle Malo, pdg du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent embauche des gestionnaires de proximité

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • Info-réveil

Info réveil, ICI Première, Éric Gagnon

Le comité Mes soins restent ici, qui réclame depuis plusieurs années un mode de gestion décentralisé pour mieux répondre aux besoins de la population et du personnel soignant, se réjouit de cette annonce du CISSS.

Son président, Jean Martin, espère notamment que ces nominations permettront d'améliorer la gestion des horaires du personnel.

La gestion du personnel se fait, de jour et de semaine, au Kamouraska. De soir, de nuit et les fins de semaine, c’est le bureau de Rimouski qui s’en occupe, explique-t-il. Les gens ont un grand territoire à couvrir et c’est difficile pour eux parfois de saisir quelle infirmière est dans quel secteur. On aimerait que cette gestion-là revienne plus au Kamouraska.

Il espère aussi que cela permettra d'améliorer l'accès à certains soins de santé alors que bon nombre de patients du Kamouraska doivent se rendre à Rivière-du-Loup pour voir un médecin spécialiste.

« Au Bas-Saint-Laurent, on a une population qui est vieillissante, on lui demande de plus en plus de se déplacer pour aller voir des médecins, alors qu’auparavant, c’était presque le contraire qui se faisait. »

— Une citation de  Jean Martin, président et porte-parole citoyen du comité Mes soins restent ici

Les nouveaux gestionnaires entreront en poste au cours du mois de décembre.

Avec la collaboration de Maude Rivard et d'Éric Gagnon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...