•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’identité de la victime de l’écrasement d’hélicoptère est dévoilée

Un camion remorque la carcasse de l'hélicoptère de Sylvain Desmarais.

Un camion remorque la carcasse de l'hélicoptère de Sylvain Desmarais.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que la victime de l'écrasement d'hélicoptère à Lefebvre, dans le Centre-du-Québec, est Sylvain Desmarais. L'homme, bien connu de la communauté de Durham-Sud, était âgé de 64 ans.

L'accident est survenu vers 12 h 40 à proximité du 238, 10e Rang dans la MRC de Drummond.

Selon la SQ, l'appareil aurait explosé en vol avant de s'écraser au sol.

Sylvain Desmarais devant un avion.

Sylvain Desmarais est mort dans l'écrasement de son hélicoptère.

Photo : Facebook / Sylvain Desmarais

La victime était un pilote expérimenté. Il avait lui-même construit l'appareil dans lequel il prenait place au moment de l'accident.

Il pilotait également des avions, notamment pour la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). La SOPFEU a d'ailleurs mentionné qu'il travaillait depuis deux ans aux activités de la société comme commandant.

Il possédait une vaste expérience et une grande connaissance des opérations de suppression des feux de forêt au Québec, ayant également été à l’emploi du Service aérien gouvernemental, mentionne-t-elle sur sa page Facebook.

L'incompréhension totale du côté de sa famille

La conjointe de Sylvain Desmarais, Annie Côté, peine à comprendre ce qui a causé sa mort. Selon elle, le pilote n'aurait jamais été négligent.

C'était des conditions idéales et il avait tout vérifié, fait toutes les procédures, les manoeuvres. [Malheureusement] l'accident est arrivé, et on ne sait pas pourquoi, déplore-t-elle.

La conjointe de Sylvain Desmarais, Annie Côté, tient un t-shirt avec le nom de son conjoint brodé à l'avant.

La conjointe de Sylvain Desmarais, Annie Côté, ne croit pas qu'il a été négligent.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

La fille de Sylvain Desmarais, Vicky Desmarais, était sur place au moment du drame. Elle ne comprend pas non plus ce qui a pu se passer.

Mon père, cela faisait 45 ans qu'il était pilote d'avion. Il a commencé à voler à 17 ans avec un deltaplane qu'il avait fait lui-même. Ensuite, il est allé chercher ses cours, il est devenu instructeur, il a fait ses classes, affirme-t-elle.

« Il a été transféré en Turquie, en Grèce, en Italie. »

— Une citation de  Vicky Desmarais, fille de Sylvain Desmarais

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a dépêché ses enquêteurs sur les lieux de l'accident, mardi soir. Ceux-ci doivent maintenant déterminer si une enquête formelle sera amorcée selon les preuves amassées sur le terrain.

Avec les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...