•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucune réglementation en vue à Moncton pour encadrer la location de type Airbnb

Un doigt touchant un écran sur lequel on voit la page d'accueil d'Airbnb.

Airbnb n'est pas réglementé à Moncton.

Photo : Getty Images / John MacDougall

Radio-Canada

Le conseil municipal de Moncton, au Nouveau-Brunswick, n’a pas l’intention de mettre en place un règlement encadrant des hébergements de courte durée, comme ceux faits par l’entremise de la plateforme Airbnb.

Les membres du conseil ont affirmé lundi être trop débordés en ce moment pour s’attaquer à ce dossier. Pour le moment, ils ont l’intention de surveiller ce qui se fait ailleurs en termes de réglementations dans les Maritimes et de voir comment cela se passera.

Par exemple, dès mars 2023, une réglementation municipale à Charlottetown entrera en vigueur, avec une période de grâce de 12 mois pour permettre aux propriétaires de Airbnb de s’adapter aux changements.

La loi indique entre autres que seules les résidences principales pourront être louées pour une courte période dans la capitale de l'Île-du-Prince-Édouard.

Des chambres à l’intérieur d’une maison peuvent aussi être offertes en location, à condition que le propriétaire soit présent durant toute la durée de la location.

Je crois que ça va être très intéressant de voir ce qui va se passer à Charlottetown une fois que la réglementation entrera en vigueur, a affirmé l’urbaniste de la ville de Moncton Josh Davies.

En Nouvelle-Écosse, tous les propriétaires de locations à court terme sont dans l’obligation de signaler les logements auprès du registre des hébergements touristiques de la province.

Des inquiétudes demeurent

C'est lundi que les membres du conseil de la ville de Moncton ont voté en faveur d’attendre avant d'envisager de s'attaquer à un projet de loi. C’est la deuxième fois en deux ans que ce vote a lieu.

Seuls les conseillers Dave Steeves et Charles Léger ont voté contre cette proposition.

Néanmoins, plusieurs conseillers ont indiqué être inquiets de la sécurité de ce type d'hébergement et de son impact sur le marché immobilier.

Un rapport municipal indique qu'il y a en ce moment 346 logements à courte durée à Moncton. La majorité d'entres eux sont affichés sur la plateforme Airbnb et 4 % sont sur le site de location VRBO.

Des prix de logements pour une nuit à Moncton, au Nouveau-Brunswick, sur le site Internet d’Airbnb

Des prix de logements pour une nuit à Moncton, au Nouveau-Brunswick, sur le site Internet d’Airbnb, le 29 novembre 2022.

Photo :  Capture d’écran - Airbnb

À Moncton, le trois quarts des locations à courte durée répertorié par la ville sont des logements entiers et le quart restant sont des chambres à louer.

Le rapport municipal indique également que la ville a reçu des plaintes concernant trois des 346 logements. Il s’agit généralement de plaintes de bruit.

D’après le reportage de Shane Magee, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...