•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première clinique de dépistage d’ITSS voit le jour en Haute-Côte-Nord

Une personne quitte le Centre de multiservice.

La nouvelle clinique de dépistage et de prévention des ITSS est située au Centre multiservices de santé et de services sociaux de Forestville.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Les résidents de la Haute-Côte-Nord ont accès dès maintenant à un service de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

La gynécologue Marie-Claude Lebel, qui travaille comme médecin-conseil à la direction de la santé publique de la Côte-Nord, explique que la clinique améliore grandement l'offre de services, puisque les dépistages étaient seulement accessibles à l'urgence, dans les milieux scolaires, ou auprès d'un médecin de famille pour ceux qui en ont un.

« Ça va faciliter l'écoute et aider à faire des interventions très pertinentes et de qualité. »

— Une citation de  Marie-Claude Lebel, gynécologue et médecin-conseil à la direction de la santé publique de la Côte-Nord
Marie-Claude Lebel se trouve devant une table de consultation.

Marie-Claude Lebel est gynécologue.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Les résidents peuvent prendre rendez-vous par téléphone au 418-587-2212, poste 212279

Une infirmière sera au Centre multiservices de santé et de services sociaux de Forestville, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 15. Dr Lebel estime que cette infirmière pourra voir au moins quatre à cinq patients par jour.

L'infirmière pourra aussi distribuer du matériel de protection et de contraception. Celle-ci pourra également effectuer des tests Pap, des prélèvements sanguins, ou administrer des vaccins contre certaines infections causées par le VPH ou les hépatites A et B, par exemple.

Tous les services seront offerts gratuitement.

« Il faut aussi tout un service de conseils, de préventions, d'approche, de gestion des risques, que ce soit par la vaccination, l'utilisation de condoms, de changements d'habitudes. L'infirmière est formée pour faire tout ça. »

— Une citation de  Marie-Claude Lebel, gynécologue et médecin-conseil à la direction de la santé publique de la Côte-Nord

Dr Lebel mentionne par ailleurs qu'une campagne de sensibilisation à la santé sexuelle sera lancée dans les prochains mois. C'est sûr que la COVID-19 a un peu perturbé nos travaux faits dans ces secteurs-là, ainsi que nos analyses de la situation et du portrait global. Mais on sait que dans la dernière année, certaines ITSS sont en augmentation chez nous, entre autres la syphilis et la gonorrhée, expose Mme Lebel.

Des cliniques de dépistage du genre existent déjà ailleurs sur la Côte-Nord, comme à Baie-Comeau, à Sept-Îles et à Blanc-Sablon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...