•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée teintée de fébrilité pour le nouveau député de Jonquière

Yannick Gagnon parle à un lutrin à côté de François Legault.

Le nouveau député de Jonquière de la Coalition avenir Québec (CAQ, Yannick Gagnon, lors de son assermentation à l'Assemblée nationale.

Photo : Radio-Canada

« De manière transparente, les papillons sont en plus grand nombre qu’à l’assermentation. »

— Une citation de  Yannick Gagnon, député de Jonquière

C’est un jour spécial pour près de 40 députés de l’Assemblée nationale qui siégeront durant deux semaines avant la pause du temps des fêtes.

J’aime débattre, j’aime échanger, j’aime défendre mes projets. Mais je pense que quand tu te lèves en Chambre pour la première fois, c’est un moment qui est fébrile. J’ai bien hâte de vivre cette aventure-là, a confié Yannick Gagnon, élu dans Jonquière en octobre.

Yannick Gagnon se sent bien entouré pour entamer son nouveau parcours. Il est parrainé par son collègue de Lac-Saint-Jean, Éric Girard.

Le nouvel élu est aussi impressionné de l’encadrement offert aux nouveaux élus des employés de l’Assemblée nationale.

On a passé 48 heures à l’Assemblée nationale, tous les nouveaux députés avec conjoints et conjointes et même les enfants, pour comprendre le futur travail de papa et de maman. Je vous dirais que c’est impressionnant et très bienveillant pour notre entrée, raconte M. Gagnon.

À l’oeuvre depuis deux mois

Depuis son élection le 3 octobre dernier, Yannick Gagnon est tout de même à l'œuvre dans sa circonscription. Il a consacré une grande partie de son temps à accompagner les citoyens dans le besoin.

Je vous dirais que 25 % de notre charge de travail, c’est soit d’aider des personnes en situation de vulnérabilité, soit de permettre une porte d’entrée dans le système, a-t-il expliqué.

Il a aussi rencontré des acteurs clés avec lesquels il sera appelé à travailler. Il s’est notamment entretenu avec la présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, Julie Labbé, le directeur général du Cégep de Jonquière, Raynald Thibeault, et des dirigeants syndicaux.

Je rencontre les élus de Jonquière et le conseil [municipal de Saguenay] le 5 décembre prochain. L’idée, c’est d’ouvrir les canaux de communication, conclut Yannick Gagnon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...