•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway de Gatineau : le temps presse, selon la STO

Montage photo d'un tramway avec, à l'arrière-plan, le parlement d'Ottawa et le Musée canadien de l'histoire à Gatineau.

Les fonds du bureau de projet pour le tramway sont quasiment épuisés, selon le président de la STO, Jocelyn Blondin (archives).

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

L’impatience se fait sentir à Gatineau alors que la Société de transport de l’Outaouais (STO) se dit toujours en attente d’une annonce du gouvernement fédéral concernant le projet de tramway. Or, le temps presse, car les fonds dont dispose actuellement la STO pour planifier ce projet sont presque épuisés.

Selon Jocelyn Blondin, conseiller municipal à Gatineau et président de la STO, le budget de fonctionnement actuel permettrait au bureau de projet du tramway de fonctionner seulement quelques mois après les Fêtes.

On avait 16 millions de dollars de budget de fonctionnement pour le bureau de projet. On arrive tout près de la fin de ce financement-là. On attendait 175 millions de dollars et on attend toujours, déplore M. Blondin.

En juin dernier, la STO avait lancé un appel à Ottawa pour dire que tout retard dans l’annonce d’un financement fédéral engendrerait des coûts supplémentaires, rappelle Jocelyn Blondin. Il estime maintenant que le montant du financement de la prochaine étape du projet est de 200 millions de dollars, soit 25 millions de plus.

M. Blondin, qui est aussi conseiller du district du Manoir-des-Trembles–Val-Tétreau, se dit déçu de l’attentisme du gouvernement fédéral dans ce dossier.

Là où j’ai été beaucoup déçu, c’est aux dernières élections fédérales. Je m’attendais à ce qu’on ait des annonces, poursuit-il.

« On veut continuer, mais il nous faut au moins un message clair pour savoir où on s’en va pour désengorger le secteur ouest. Ça nous prend un système structurant [et] c’est urgent. Ça va nous permettre de mettre des solutions temporaires d’ici la réalisation du tramway. »

— Une citation de  Jocelyn Blondin, président de la Société de transport de l'Outaouais

De son côté, le ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, dit s’attendre à ce qu’Ottawa fasse sa part pour le transport collectif au Québec, y compris à Gatineau.

La ministre des Transports et de la Mobilité durable du Québec, Geneviève Guilbault, doit d’ailleurs rencontrer prochainement la mairesse de Gatineau, France Bélisle.

Mardi matin, dans le foyer de la Chambre des communes, le député de Gatineau Steven MacKinnon a assuré suivre le dossier de près.

Nous serons toujours partenaires de la Ville de Gatineau. Nous allons toujours suivre les plans de la Ville [...]. Nous allons toujours accompagner la mairesse et le conseil municipal dans leurs délibérations et c’est à peu près tout ce que je peux dire pour l’instant.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...