•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Compostage : la collecte a commencé, mais la plateforme de Matane n’est pas prête

Une plateforme de compostage en construction durant l'hiver.

Le dôme de la plateforme de compostage devrait être terminé vers la mi-décembre.

Photo : Radio-Canada

La collecte de matières organiques a débuté en Haute-Gaspésie et à Matane, mais la construction de la plateforme de compostage, elle, n'est pas encore achevée.

En raison d'ajustements dans le projet et de délais chez certains fournisseurs, l'entreprise responsable du chantier, Terexcavation Grant, va terminer la construction du dôme, la structure principale de la plateforme, vers la mi-décembre.

La livraison définitive de la plateforme ne pourra se faire qu'au printemps, une fois qu'auront été réalisés un travail d'ensemencement et la construction d'une clôture.

Un camion de poubelles déverse son contenu sur le sol.

La collecte des matières organiques a déjà commencé.

Photo : Radio-Canada

Ce retard n'influe toutefois pas sur la collecte de matières organiques et les opérations de la plateforme, car les camions déposent leur contenu à côté du dôme.

Selon le maire de Matane, Eddy Métivier, il était primordial de maintenir la première collecte, coûte que coûte.

Au niveau de la plateforme de compostage, elle n'est vraiment pas optimale actuellement. Par contre, au niveau de la première collecte, on tenait vraiment à ce que ça reste pour la population de la Matanie et de la Haute-Gaspésie pour qu'on se mette rapidement et sans hésitation au compostage, explique-t-il.

« L'important pour nous, c'est de ne pas avoir retardé la première collecte. »

— Une citation de  Eddy Métivier, maire de Matane.

Une fois le dôme terminé, les matières organiques seront ensuite déplacées sous celui-ci.

Le dôme de la plateforme de compostage en construction.

La livraison de la plateforme de compostage de Matane a pris du retard.

Photo : Radio-Canada

Concernant d'éventuelles pénalités, le président de Terexcavation, Martin Grant, indique être en discussion avec la Ville à ce sujet.

Le maire de Matane confirme ces discussions, en déplorant le fait que la date de fin des travaux, fixée au 1er octobre, n'a pas été respectée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...