•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jimmy Bourque élu à Nouvelle-Arcadie, Serge Léger vainqueur à Cap-Acadie

Serge Léger.

Le maire sortant de Cap-Pelé Serge Léger l'emporte sur la mairesse sortante de Beaubassin-Est Louise Landry.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Cammarano

Radio-Canada

Dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, Serge Léger est élu maire de la nouvelle entité de Cap-Acadie, lors des élections municipales lundi. Dans le comté de Kent, Jimmy Bourque a remporté une course serrée contre Pierrette Robichaud et deviendra le premier maire de Nouvelle-Arcadie.


Serge Léger devance Louise Landry à Cap-Acadie

Les électeurs de la future communauté de Cap-Acadie ont choisi le maire sortant de Cap-Pelé, Serge Léger.

Avec 2255 votes, il a facilement devancé la mairesse sortante de Beaubassin-Est, Louise Landry, qui obtient 854 votes. Le conseiller sortant de Beaubassin-Est, Gilles Cormier, est arrivé troisième avec 575 voix.

Serge Léger a confié son soulagement, lundi soir, peu après avoir remporté la victoire. C'est un choc pour moi. On a runné une campagne rigoureuse et je ne savais pas ce que ça allait apporter. Ce soir, c'est une moyenne pression pour moi, et je suis très content de représenter tous les citoyens et citoyennes de Cap-Acadie, a-t-il dit en entrevue téléphonique.

Selon lui, le dossier le plus important au cours des prochains mois sera la fusion des deux communautés qui formeront Cap-Acadie, soit la Communauté rurale Beaubassin-Est et Cap-Pelé. Pour y arriver, il a l’intention de traiter tout le monde égal.


Jimmy Bourque élu de justesse à Nouvelle-Arcadie

Le président du district de services locaux de Rogersville, Jimmy Bourque, a eu le dessus au terme d’une soirée électorale enlevante dans la future entité de Nouvelle-Arcadie.

Il a récolté 673 votes. La mairesse sortante de Rogersville, Pierrette Robichaud, a reçu l’appui de 614 électeurs.

Un homme en forme avec les cheveux blancs, des lunettes et un téléphone à son oreille discute sérieusement en face d'un gros tracteur jaune à l'extérieur. Il semble être en face d'une entreprise.

Le président du DSL de Rogersville, Jimmy Bourque, remporte la course avec 673 votes à la suite d'une chaude lutte.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Je suis très honoré. Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et tous ceux qui n'ont pas voté pour moi aussi. Je vais être à l'écoute de tous les gens, a réagi Jimmy Bourque peu après le dévoilement des résultats.

Son premier objectif en arrivant : réviser le budget et l'expliquer à la communauté, les gens sont inquiet par rapport à la taxation, dit-il.

Le reste du conseil municipal de Nouvelle-Arcadie sera composé de Darlene Desroches, Lynn Marie Doiron, Cyrille Cormier, Shawn Richard et Yvon Doiron.

La communauté de Nouvelle-Arcadie sera créée lors de la fusion de Rogersville et avec des districts de services locaux des environs, dont ceux de Rogersville, de Collette et d’Acadieville. Elle comprendra aussi une partie des DSL de Harcourt, de Weldford, de Saint-Louis-de-Kent et de Nelson.


Arnold Vautour devance Roger Doiron à Beaurivage

La future entité de Beaurivage a été le théâtre d’un duel entre deux anciens maires.

L’ancien maire de Saint-Louis-de-Kent, Arnold Vautour, a récolté 1420 votes. Il a devancé avec une avance confortable l’ancien maire de Richibucto, Roger Doiron, qui s’est contenté de 979 voix. Le microbiologiste Brian Stevens a récolté 100 votes.

Une personnalité politique qui parle.

Arnold Vautour, remporte la mairie de Beaurivage.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche Nogue

La mairesse sortante de Richibucto, Stella Richard, a d’ailleurs été élue conseillère générale.

La mairesse sortante de Saint-Louis-de-Kent, Danielle Andrée Dugas, ne peut pas en dire autant. Elle a récolté 247 votes pour le poste de conseillère du quartier 3, soit un seul de moins que son opposant, Howard Vautour, et n'obtient pas sa place au conseil.

Beaurivage regroupera le village de Saint-Louis-de-Kent, la ville de Richibucto, une partie du DSL de Saint-Louis-de-Kent et les DSL de Saint-Ignace, de l’Aldouane et de Saint-Charles.


Aldéo Saulnier élu à Grand-Bouctouche

Le maire sortant de Bouctouche, Aldéo Saulnier, remporte son pari et est élu avec 1233 votes.

Son seul opposant, Jean-Noël Allain, n’a récolté que 891 votes.

Aldéo Saulnier est debout à l'extérieur, sur le bord de l'eau. Il y a une passerelle en bois derrière lui.

Aldéo Saulnier, maire de Bouctouche au Nouveau-Brunswick, le 29 septembre 2022.

Photo : Radio-Canada

Grand-Bouctouche naîtra lorsque Bouctouche ainsi que les districts de service locaux de Wellington et de Saint-Anne-de-Kent. Cette nouvelle entité comprendra aussi partie des DSL de Sainte-Marie et de Richibucto.


Le maire sortant de Saint-Antoine gagne la mairie de Champdoré

Le maire sortant de Saint-Antoine, Jean-Pierre Richard, a remporté la mairie de la future entité de Champdoré avec 1134 votes. Son seul opposant, Donald Bastarache, s’est contenté de 713 voix.

Jean-Pierre Richard en entrevue à l'extérieur devant le centre communautaire Saint-Antoine.

Jean-Pierre Richard, est élu maire de Champdoré, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

La nouvelle entité de Champdoré sera composée de la municipalité de Saint-Antoine et des districts de services locaux de Grand-Saint-Antoine et de Wellington. Elle comprendra aussi une partie des DSL de Saint-Paul, de Sainte-Marie, de Dundas et de Harcourt.


Jean Hébert réussit son retour à Beausoleil

L’ex-maire de la communauté rurale de Cocagne, Jean Hébert, a réussi son retour en politique municipale.

Il a remporté la course dans la future municipalité de Beausoleil avec 1323 votes. Son opposante, Diane Gallant, est arrivée deuxième avec 1048 votes.

Jean Hébert, maire de Cocagne, lors d'une entrevue le 22 mars 2021.

L'ex-maire de Cocagne, Jean Hébert, sera maire de Beausoleil.

Photo : Radio-Canada

La nouvelle entité de Beausoleil sera notamment composée de la communauté rurale Cocagne ainsi que des districts de services locaux de Dundas, de Grande-Digue et de Shediac Bridge-Shediac River. Elle comprendra aussi une partie des DSL de Wellington, de Moncton et de Shediac.

Avec des informations de Pascal Raiche-Nogue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...