•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Savoie l’emporte à Île-de-Lamèque, Kassim Doumbia reste maire à Shippagan

Le maire de l'Île-de-Lamèque, Bernard Savoie, le maire de Rivière-du-Nord, Joseph Lanteigne  et le maire de Shippagan, Kassim Doumbia.

De gauche à droite : le maire de l'Île-de-Lamèque, Bernard Savoie, le maire de Rivière-du-Nord, Joseph Lanteigne et le maire de Shippagan, Kassim Doumbia.

Photo : Gracieuseté

La Péninsule acadienne compte de nouveaux maires lundi soir, à la suite des élections municipales. Bernard Savoie remporte Île-de-Lamèque après une chaude lutte, Kassim Doumbia garde sa place à Shippagan et Joseph Lanteigne remporte Rivière-du-Nord. Denis Landry et Bernard Thériault ont pour leur part été élus par acclamation à Hautes-Terres et Caraquet.


Bernard Savoie gagne son pari à Île-de-Lamèque

Le maire sortant de Saint-Marie-Saint-Raphaël, Bernard Savoie, devient maire de la nouvelle municipalité Île-de-Lamèque.

Loin d’être nouveau dans la sphère politique, ce dernier a déjà fait deux mandats à comme maire de Sainte-Marie-Saint-Raphaël.

Je pensais que ça allait être une lutte pas mal chaude, les autres candidats étaient pas mal forts. J'étais pas mal nerveux au début. Quand j'ai vu la finale, je suis pas mal content, a-t-il déclaré quelques minutes après son élection.

« Je veux la transparence et l'égalité partout sur l'île. Ma porte est toujours ouverte. »

— Une citation de  Bernard Savoie, élu dans Île-de-Lamèque

Quand on lui demande quels sont ces dossiers prioritaires, il répond : au début, je vais aller vérifier ce qui se passe là-bas. Et l'érosion c'est une grosse affaire, j'ai hâte d'entamer ce projet-la.

Bernard Savoie, maire de Sainte-Marie-Saint-Raphaël, dans un dépanneur.

Bernard Savoie, maire de l''Île-de-Lamèque.

Photo : Radio-Canada / Janique LeBlanc

Bernard Savoie a récolté 1256 votes, lundi soir, tandis que le maire sortant de Lamèque, Jules Haché, est arrivé deuxième avec 957 votes.

Avec 409 votes, le président du DSL de Haut-Lamèque, Allain Guignard est arrivée troisième. En quatrième position, Paul Chiasson a obtenu 66 votes.

Le territoire de la nouvelle municipalité regroupera, à partir du 1er janvier, Lamèque, Sainte-Marie-Saint-Raphaël et les districts de services locaux (DSL) de Pointe-Canot, Sainte-Cécile, Pointe-Alexandre, Petite-Lamèque, Haut-Lamèque, Coteau Road, Pigeon Hill, Cap-Bateau, Shippagan et Chiasson-Savoy.

Linda Lavoie, Alonzo Rail, Stéphanie Rail Larocque, Yvon Chiasson, Jocelyne Kerry et Linda David ont été élus membres du conseil, lundi soir. Gerard Benoit a aussi été élu par acclamation.


Kassim Doumbia réélu à Shippagan

Le maire sortant de Shippagan, Kassim Doumbia, est réélu.

Celui qui est devenu le premier Afro-Canadien à se faire élire comme maire au Nouveau-Brunswick, en 2021, a vaincu ses adversaires Nathalie Blaquière et Danny Rousseau, lundi soir, avec 1026 votes.

Quelques minutes après l'annonce des résultats, Kassim Doumbia s'est dit soulagé d'avoir été choisi par ses concitoyens.

« Je me sens bien. Une campagne électorale, ce n'est jamais facile. Voir les résultats ce soir, c'est vraiment un sentiment de soulagement. »

— Une citation de  Kassim Doumbia, élu dans Shippagan
Kassim Doumbia.

Kassim Doumbia est le premier maire noir du Nouveau-Brunswick.

Photo : Gracieuseté Kassim Doumbia

Bien ancré dans son poste, Kassim Doumbia souhaite maintenant rassembler les troupes pour s'attaquer au dossier de la crise de logement qui sévit dans la région.

Le premier défi va être de comprendre comment chacune des communautés fonctionnait. Donc, la communication va être un défi primordial [pour] s'assurer qu'on puisse aller à la rencontre de chacune des communautés, s'asseoir et voir c'est quoi le modèle de fonctionnement qu'ils veuillent qu'on instaure.

La nouvelle municipalité de Shippagan regroupe Shippagan et Le Goulet, ainsi que plusieurs anciens DSL.

« Un défi qui nous rassemble tous, c'est le défi du logement abordable. Que ce soit de Inkerman à Haut Shippagan, le logement abordable va être un enjeu fédérateur pour cette nouvelle entité. »

— Une citation de  Kassim Doumbia, élu dans Shippagan

Lors de la course à la mairie lundi soir, Danny Rousseau est arrivé deuxième avec 800 votes.

Bien connu dans la région, le commerçant a devancé Nathalie Blaquière, qui a obtenu 443 votes. Lors des élections municipales de mai 2021, Nathalie Blaquière était arrivée deuxième derrière Kassim Doumbia.

Nathalie Robichaud, Laurent Robichaud, Amélie Ferron-Roussel, Marie-Lou Noël et Eda Roussel ont été élu membres du conseil, lundi soir. Armand Caron a aussi été élu par acclamation.


Un duel remporté haut la main à Rivière-du-Nord

Le maire sortant de Saint-Léolin, Joseph Lanteigne, devient maire de Rivière-du-Nord, avec 1305 votes.

Son seul adversaire, l'ex-conseiller au Village de Grande-Anse, Eric Landry, obtient 288 votes.

« Je suis très heureux d’être le premier maire de Rivière-du-Nord et je crois que les gens me connaissent, je suis un type qui est rassembleur. Quand je m’implique, je m’implique à 150 %. »

— Une citation de  Joseph Lanteigne, maire de Rivière-du-Nord
Le maire de Rivière-du-Nord, Joseph Lanteigne.

Le maire de Rivière-du-Nord, Joseph Lanteigne.

Photo :  Facebook/Joseph Lanteigne

Joseph Lanteigne veut s’attaquer aux dossiers de développement économique et touristique. Il précise que le premier dossier sera de regarder l’ensemble du zonage de la nouvelle municipalité.

La nouvelle municipalité Rivière-du-Nord regroupe Bertrand, Maisonnette, Grande-Anse, Saint-Léolin, et quelques DSL.

C’est un gros défi, mais je suis prêt à relever cela avec la belle équipe que j’ai autour de la table, affirme Joseph Lanteigne.

Le président de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick et maire de Bertrand, Yvon Godin, est l'un des quatre nouveaux membres du conseil. Il a élu par acclamation, après avoir annoncé en octobre qu’il ne se présenterait pas à la mairie de Rivière-du-Nord.

Carole Frigault, Anne Landry et Colin MacLellan ont été élus lundi soir comme conseillers.


Denis Landry élu dans Hautes-Terres

Le député provincial Denis Landry fait son entrée en politique municipale. Il a été élu maire par acclamation de la nouvelle municipalité des Hautes-Terres — qui rassemble Saint-Isidore, Paquetville et des DSL environnants.

Denis Landry devant le bâtiment de l'Assemblée législative.

Denis Landry, député libéral de la circonscription de Bathurst-Est-Nepisiguit-Saint-Isidore, lors de son assermentation à Fredericton en 28 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Avec sept mandats à l'Assemblée législative, Denis Landry a dit vouloir faire un retour aux sources en faisant de la politique au niveau municipal.


Bernard Thériault reste à Caraquet

Bernard Thériault

Bernard Thériault, maire de Caraquet

Photo : Radio-Canada / René Landry

À Caraquet, Bernard Thériault est réélu maire par acclamation de la nouvelle entité qui inclut Caraquet, Bas-Caraquet et les DSL de Pokesudie, Saint-Simon, Blanchard Settlement, Evangeline, Pokemouche, entre autres.

Quatre sièges de conseillers étaient néanmoins à remplir, lundi soir, ils ont été remportés par Louise Blanchard , Terry Kink Wai Ink , Florence Albert et Kim Légère. L’ancien maire de Caraquet, Kevin Haché, convoitait un poste de conseiller, mais il n'a pas été élu.


Un nouveau conseiller à Tracadie

À Tracadie, trois candidats se présentaient pour pourvoir le poste de conseiller ouvert. C'est Pierre Morais qui a été élu.

Le maire de Tracadie depuis 2016, Denis Losier, demeure en poste.

Ernest Robichaud élu dans Alnwick

À Alnwick, le maire Ernest Robichaud a été élu par acclamation. Cette entité regroupe les DSL d’Alnswick, de Tabusintac, de Fair Isle et d’Oak Point-Bartibog Bridge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...