•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passagers coincés durant une heure : silence radio du funiculaire

Des passagers à l'intérieur de deux cabines d’un funiculaire immobilisés à mi-parcours.

Les passagers des deux cabines sont restés prisonniers durant près d’une heure dimanche après-midi.

Photo : Radio-Canada / Christiane Latortue

Une quinzaine de personnes sont restées coincées durant près d’une heure à l’intérieur des cabines du funiculaire du Vieux-Québec dimanche, à la suite d’une interruption de courant. L’alimentation électrique de secours n’a jamais été actionnée. Les propriétaires de l’installation se refusent à formuler tout commentaire.

C’est le déclenchement d’un incendie à l’hôtel Acadia, situé sur la rue Sainte-Ursule, qui a mené à la coupure de courant dans le secteur.

L’incendie s’est déclaré vers 11 h. À 11 h 48, le Service de protection de l’incendie de Québec a contacté le centre d’appels d’urgence de la société d’État pour demander une mise hors tension de la ligne d’alimentation électrique.

1649 clients touchés

Hydro-Québec procède à ce type d’intervention lorsqu’il y a un danger imminent d’électrocution ou d’électrisation.

L’interruption de courant dans cette portion du Vieux-Québec a privé d’électricité 1649 clients de la société d’État, dont l’opérateur du funiculaire. À 12 h 40, 1522 clients, dont le funiculaire, ont pu être rebranchés.

Une enseigne sur laquelle il est écrit « Fermé » est placardée dans une vitre à l'entrée du funiculaire.

La panne de courant a entraîné la fermeture temporaire du funiculaire dimanche.

Photo : Radio-Canada

Au moment où le courant a été interrompu, les deux cabines du funiculaire étaient en activité. Leur trajet a été interrompu à mi-parcours, ce qui a obligé les occupants à demeurer captifs jusqu’à l’intervention des secours vers 12 h 45, près d’une heure après le début de la panne.

Une dizaine de personnes se trouvaient dans la première cabine et environ cinq dans la seconde.

Radio-Canada a contacté la famille Pedneault, propriétaire du funiculaire du Vieux-Québec depuis 2017, afin de connaître les raisons pour lesquelles l’appareil n’avait pu être remis en marche au moyen d’une alimentation électrique de secours.

Refus de commenter

On n’a aucun commentaire, puis on n’en aura jamais dans le futur, nous a sèchement répondu la directrice Catherine Pedneault, que nous avons jointe au téléphone. Elle n’a pas pris le temps d’entendre nos questions.

Durant l’immobilisation du funiculaire dimanche, une employée a confié à Radio-Canada qu’il y avait une génératrice sur le site, mais qu'il fallait attendre l'arrivée d'un technicien de la compagnie responsable de l’entretien, Otis, pour l'actionner.

Il n’a évidemment pas été possible de valider cette information auprès des propriétaires du funiculaire.

Avec la collaboration de Christiane Latortue, d'Érik Chouinard et de Raphaël Beaumont-Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...