•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux entraîneurs de hockey mineur en Outaouais suspendus à vie après une bagarre

Un arbitre de hockey mineur.

Deux entraîneurs de l'Association de hockey mineur La Lièvre de Gatineau ont été suspendus à vie après des incidents violents survenus la semaine dernière à Gatineau (Archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux entraîneurs de l'Association de hockey mineur La Lièvre de Gatineau ont été suspendus à vie pour des incidents violents survenus la semaine dernière au Centre Slush Puppie.

Ils ont été impliqués dans une bagarre le 20 novembre dernier avec un autre entraîneur après un match de catégorie A des moins de 15 ans à Gatineau. La rencontre avait été houleuse.

Les deux entraîneurs ne pourront plus exercer ces fonctions dans le hockey mineur nulle part au pays. Un comité de discipline indépendant a rendu sa décision, dimanche.

Lors d’une entrevue téléphonique, l’un des deux entraîneurs visés par les sanctions, Patrick Groulx, entraîneur des Jets de la Lièvre 1, a admis avoir été impliqué dans une altercation, mais déplore la manière avec laquelle le comité a jugé cette affaire.

Je me sens floué. Je me sens comme trahi par le comité de Hockey Outaouais. Ils ne sont jamais venus me voir pour me parler. Ils ont pris des décisions sur des faits [qui reposent] sur juste un côté de la médaille. [...] Je n’ai même pas eu le droit de m’expliquer à ces gens-là qui ont pris des décisions, a déclaré M. Groulx.

Hockey Outaouais a refusé de commenter l'affaire, puisqu'une enquête policière est en cours du côté du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).

Aucune accusation n’a pour l’instant été formellement portée, mais le SPVG a confirmé par courriel à Radio-Canada qu’un dossier de voie de fait sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) par voie de sommation, dans ce dossier.

Une seule des personnes impliquées dans l’altercation a subi des blessures légères, a indiqué le SPVG. Il n’y a eu aucun transport à l’hôpital.

Avec les informations d’Alexandra Angers et de Jonathan Jobin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...