•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victime d’un incendie, le traversier Holiday Island sera bientôt démoli

Le traversier NM Holiday Island fait la navette entre Wood Islands, à l'Î.-P.-É., et Caribou, en N.-É.

Une entreprise de la Nouvelle-Écosse a obtenu le contrat de démantèlement du traversier NM Holiday Island.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Radio-Canada

C’est la fin pour le traversier Holiday Island. Quatre mois après qu’un incendie s’est déclaré à bord, le navire assurant la liaison entre la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard sera démoli dans les prochaines semaines.

Le bateau avait pris feu en juillet dans la salle des machines du navire durant une traversée entre Wood Islands, à l’Île-du-Prince-Édouard, et Caribou, en Nouvelle-Écosse. Quelque 200 passagers ont été coincés à bord pendant plusieurs heures. Personne n’a été blessé.

Une fumée noire s'échappe du dessus du traversier. Une rampe de secours orange est déployée pour amener les passagers vers un canot de sauvetage.

Incendie à bord du traversier Holiday Island entre l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse, le 22 juillet 2022.

Photo : CBC / Shane Hennessey

En octobre, Transports Canada a demandé des appels d’offres pour la démolition de l’engin. La compagnie RJ MacIsaac, d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse, a obtenu le contrat de 1,6 million $.

« L’appel d’offres assure qu’il s’agira d’une démolition de façon responsable, afin d’être certain que l’environnement soit protégé. »

— Une citation de  Donald Cormier, vice-président des opérations chez Northumberland Ferries, propriétaire du traversier

Le bâtiment maritime est actuellement ancré au quai de Wood Islands et la date de son remorquage n’a pas encore été décidée, mais il faudra environ un an à RJ MacIsaac pour démanteler l’engin à ses installations de Sheet Harbour.

À la recherche d’un autre traversier

Northumberland Ferries a organisé une rencontre des employés œuvrant sur le Holiday Island, question de dire adieu au navire et de se rappeler de bons souvenirs. Même le premier capitaine du traversier, aujourd'hui âgé de 93 ans, était présent.

Pour l’instant, Northumberland assure la traversée entre la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard avec un seul navire et il reste encore de deux à trois semaines à la saison, a confirmé Donald Cormier.

Le traversier NM Saaremaa I au quai de Caribou.

Le traversier Saaremaa I a remplacé le Holiday Island.

Photo : CBC / Patrick Morrell

La compagnie est à la recherche d’un autre bateau pour la prochaine saison.

Durant la mise au rencard forcée du Holiday Island, Northumberland Ferries a réussi à obtenir un autre traversier, le Saaremaa I, de la Société des traversiers du Québec.

Donald Cormier affirme que les négociations sont en cours avec diverses parties, même en Europe.

Mais le Saaremaa I s’avère une forte possibilité. Nous avons aussi des pourparlers avec des entreprises d’Europe. Nous évaluons toutes les possibilités. Quand nous aurons trouvé un navire, il faudra penser aussi à des travaux nécessaires aux quais, mais ça devrait être des travaux mineurs, évalue le vice-président aux opérations chez Northumberland Ferries.

Avec des informations de Julien Lecacheur et de l’émission Le Réveil N.-É./Î.-P.-É.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...