•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des équipes sportives de Hamilton forcées de déménager pour deux ans

Un joueur des Honey Badgers réagit à l'appel d'un arbitre lors d'un match de basketball.

Les Honey Badgers, de la LECB, déménagent à Brampton de façon permanente.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Privées de leur aréna qui fera l'objet d'importants travaux ces deux prochaines années, trois équipes sportives basées à Hamilton ont été avisées qu'elles devront déménager l'an prochain. L'une d'elles a choisi de le faire de façon permanente cet hiver.

Les Honey Badgers de Hamilton, qui évoluent dans la Ligue élite canadienne de basketball (LECB), ont choisi de quitter le FirstOntario Centre, en raison d'importants travaux prévus en 2023 et 2024.

Il en allait de la santé financière de l'équipe, a dit son président. Elle jouera désormais à Brampton, au nord-ouest de Toronto.

Je suis déçu que nous ayons à quitter Hamilton où nous n'avons pu jouer que 24 matchs en quatre saisons devant nos partisans [...] à cause de la pandémie, a déclaré John Lashway dans un communiqué lundi.

Malheureusement, après avoir lancé une franchise en 2019, l'avoir essentiellement relancée en 2022 à cause des effets de la COVID-19, devoir le faire encore une fois en 2026 est intenable du point de vue des affaires.

Un choc pour le propriétaire des Bulldogs

Des joueurs célèbrent.

Les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue de hockey de l'Ontario, ont pour domicile le FirstOntario Centre depuis sept ans.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Les Bulldogs de Hamilton, de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), et le Rock de Toronto, de la Ligue nationale de crosse (NLL), seront aussi appelés à disputer leurs matchs locaux ailleurs qu'au FirstOntario Centre après la saison 2022-2023.

Les deux équipes ont cependant indiqué vouloir demeurer à Hamilton à long terme.

Nous voulons être à Hamilton. C'est pour ça qu'en 2015, j'ai acheté les Bulls de Belleville avec l'intention de les déménager [ici], a écrit le propriétaire des Bulldogs, Michael Andlauer, dans une lettre adressée aux partisans de l'équipe il y a deux semaines.

Ce dernier dit toutefois avoir été déconcerté par l'annonce du Hamilton Urban Precinct Entertainment Group (HUPEG), chargé des rénovations au FirstOntario Centre, puisqu'il avait eu des garanties au préalable que ces travaux ne nuiraient pas aux activités de son équipe.

On nous avait dit que les rénovations auraient lieu de façon à ce que le hockey puisse continuer, a-t-il écrit, rappelant toutefois qu'il appuie à 100 % les rénovations. Nous demandions des améliorations importantes et nécessaires depuis des années.

Dans un communiqué paru lundi, le propriétaire du Rock, Jamie Dawick, a souligné que son équipe devra se trouver un nouveau domicile pour la saison 2023-2024 et qu'elle pourrait devoir faire de même pour une portion ou l'entièreté de la saison 2024-2025.

Les deux équipes, les Bulldogs et le Rock, n'ont pas encore trouvé où elles joueront ces deux prochaines années, mais elles pourront terminer leur saison 2022-2023 à Hamilton.

Dans le cas du Rock, c'est un coup dur, puisque l'équipe de crosse professionnelle a déménagé de Toronto à Hamilton au début de la dernière saison et signé une entente de cinq ans avec le FirstOntario Centre.

Elle espère trouver un domicile temporaire non loin de Hamilton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...